À la fût Série Wanted du Chai P’tite Rouge (assemblage Rouge de Mékinac et Grisette maturée en foudre pendant 2 mois) 4.7%

Cote OO : B-

Les coteaux plus beaux que la rivière au milieu.

Pourtant la grisette est habituellement assez sèche mais dans cet assemblage, elle semble conférer à la Rouge de Mékinac un niveau encore plus vanillé, à la hauteur d’une bagatelle de noël, sucrée à la cassonade et épicée à la cannelle.  Heureusement, la griotte de la Rouge se démarque du lot une fois à l’intérieur et se veut moins lourde, alors qu’on sent davantage le jeu de la grisette, à la limite d’un sol calcaire et un peu noir.  Il serait de mentir qu’on l’apprécie à ses 2 parties non assemblés, mais comme verre de découverte pour un vendredi soir tranquille, pourquoi pas.

À la Fût Série Wanted du Chai Brune Sauvage Assemblage et collabo Sutton Brouërie) 5.8%

alfbsLa cote OO : B+

La beauté dans la complexité vient avec la justesse et la sagesse, et non la folie.

Brune sauvage ou oud bruin?  Olfactivement elle ressemble vraiment à leur oud bruin, peut-être plus vanillée qu’à l’habitude et moins de cola.  Fruitée en bouche?  Que oui!  De la prune, du raisin et un peu de cerise pour une bouche complètement complexe, un peu sèche mais pas trop, avec des levures sauvages mais pas du tout fermière/étable.  La finale quant à elle révèle du chêne bien tassé, du miel et du grain un peu sablonneux, avec une pointe de grain torréfié en sortie.  D’un début un peu attendu, on sent que le fût a bien travaillé et sans être un incontournable d’À la Fût, un brassin tout à fait élégant à essayer.