Idletyme Brewing Company (Stowe VT)

it1En vacances dans le Vermont et vous êtes à Stowe pour le ski ou la nature?  Entre la montagne et le centre-ville, la « main » offre à l’un bout The Alchemist, sûrement la plus connue de la place (et c’est bien mérité).  À peine quelques centaines de mètres plus loin, Idletyme Brewing Company se pointe le bout du nez.

Restaurant ou microbrasserie?  L’endroit est certes grand mais ça sent beaucoup plus le pub que la bière – un peu à l’image de Great Adirondack à Lake Placyd NY.  Heureusement, on peut aussi voir les cuves derrière les vitres.

it2On prend donc un peu de popcorn et on regarde la carte : j’aime, pas de noms ou de mauvais jeux de mots, mais des styles : Pilsner, Helles, Marzen, etc.  Toutefois, en les goutant, il y a matière à se demander si l’on vise un peu trop le public généraliste.

Alors, on y va?  Après The Alchemist et Von Trapp peut-être

On y va pour quoi?  Leur pilsner ou leur double IPA, mais en gardant ses attentes limitées.  À la limite je proposerais de sortir des sentiers battus et essayer les cidres super originaux de Stowe Cider Company un peu plus loin sur la main.

Idletyme Brewing Company (Stowe VT) Idletyme American double IPA 8%

it1La cote OO : B+

La plus forte par la force des choses.

Coudonc, ils aiment bien le houblon qui fait West Coast chez Idletyme!  Herbes mouillés et agrumes doux, mais où l’on a aussi du grain mis en avantage.  La tenue est solide en bouche : le côté double ne fait doute, mais est bien compensé par l’amertume forestière en sortie.  Peut-être la meilleure chez Idletyme, une double IPA rondelette et bien faite.

Idletyme Brewing Company (Stowe VT) Zag’s Pale Ale 5.5%

it1La cote OO : C+

Une recette dont la perte ne serait pas tragédie.

À l’opposé de leur Pink’N’Pale, une American pale ale zero surprise et très tranquille, bien portée sur les agrumes du houblons – en fait olfactivement elle présente plus de pamplemousse que leur APA qui en contient à la recette.  L’amertume finit par sortir en finale et bien que ce n’est pas une mauvaise interprétation, le plaisir repose presqu’uniquement sur le plaisir de la gouter en conjonction avec leur Pink’N’Pale.

Idletyme Brewing Company (Stowe VT) Pink’N’Pale American Pale Ale fermented with grapefruit 5.5%

it1La cote OO : B-

L’amertume de l’APA peut arriver par un autre chemin que celui d’un houblonnage débridé.

Hyper houblonnée au nez, pas super profonde et surtout portée sur le côté marijuana et vert que les agrumes qui restent sous contrôle pour l’instant.  La bouche n’en démontre pas vraiment de plus, c’est plutôt l’acidité qui joint le jeu avant la finale d’herbe de printemps.  Correcte mais surtout surprenante, une APA assez facile malgré son style et ses ingrédients.

Idletyme Brewing Company (Stowe VT) Fest Marzen 5.7%

it1La cote OO : B

L’automne une fois les feuilles bien mises dans les sacs.

On pouvait s’attendre à une marzen plus rousse, mais le nez est bien feuillu et automnal.  Comme le reste de la gamme d’Idletyme, l’ensemble est doux, peu houblonné et l’orge est mielleux tandis que les feuilles sont plus sucrées en bouche.  Peu varié, bien gazéifiée et précise, une marzen propre et bien rangée où on reste que sur les feuilles.  Et le grain.

Idletyme Brewing Company (Stowe VT) Pilsner 4.8%

it2La cote OO : B

Une piste de ski droit avec juste assez de pitch.

Quand une pilsner est aussi citronnée, difficile de penser qu’elle vient de l’autre côté de l’Atlantique.  Ce n’est pas désagréable toutefois alors on y goute volontiers pour y trouver une bouche craquante d’esthers fruités, mais qui se termine malheureusement de manière trop molle, surtout à comparer à son arrivée en bouche pimpant.

 

Idletyme Brewing Company (Stowe VT) Helles Brook 4.8%

it2La cote OO : C+

Elle est où la frontière entre tranquille et soporifique?

Avec son fond de cassonade et son odeur de bavarienne sur les freins, le nez n’est pas si mal mais profiterait sûrement d’un meilleur verre pour l’évaluation.  En bouche, c’est la différence entre helles et hefeweizen qui peut être évalué : pas de banane, un peu de levure mais malheureusement, un peu trop proprette et molle.  Et pourtant j’aime beaucoup les helles.  Dommage.

Von Trapp Brewery (Stowe VT)

vt4En arrivant du Canada, vous passez par le fameux Smuggler’s Notch, un parcours qui vaut le detour dans le Vermont.  À votre sortie des montagnes, vous passez devant The Alchemist à Stowe parce qu’il y a trop de monde.  Votre GPS indique une microbrasserie dans un autre plis de Montagne, la Von Trapp Brewery.  Vous prenez donc la route de terre en pensant y trouver une petite microbrasserie cozy… pas du tout.

Dans un batîment digne de la question « elle est où la limite entre micro et macro », Von Trapp profite sûrement de l’une des plus belles vues sur les montagnes vertes de l’État, spécialement du mont Mansfield, la plus haute du Vermont.  Ce qui frappe aussi, c’est le stationnement longeant plus de 100 autos.

vt5On entre donc dans ce qui semble un chalet de ski et petit malaise numéro 1 : dans ce lodge, sur les murs des têtes d’animaux, fort probablement fruits de safari en Afrique.  Puis petit malaise numéro 2 : pas un menu sur les murs, seulement quelques feuilles 8.5×11 sur le bar qu’on ne peut atteindre qu’après 15 minutes.  C’est un samedi après-midi de fin d’octobre et l’endroit est bondé, mais après avoir parlé au serveur, « it’s kind of a slow day ».

On prend donc une palette de bières à tendance aussi européennes que le nom de l’endroit.  On se rend ensuite dans le biergarten de tables de picnics, grande comme un terrain de football.  Puis enfin on goûte.  Est-ce que c’est bon?  Oui.  Mémorable?  Plus ou moins.  Les styles sont généralement bien réussis mais rien de remarquable nécessairement.  Par contre les enfants jouent tranquillement et le moment est bon.

Alors, on y va?  Oui, mais d’abord pour la vue, puis le monde, et après la bière.  Et non pas pour le service qui est ordinaire, parce que trop pressé personnellement.

On goûte quoi?  Leur Helles, mais surtout l’air frais des montagnes.

Von Trapp Brewery (Stowe VT) Oktoberfest 5.6% 35 IBUs

vt2La cote OO : B-

Les feuilles des montagnes avoisinantes sont plus jolies.

Si pour vous qui dit oktoberfestbier dit métal, vous serez content d’y trouver bien du cuivre.  Elle n’est toutefois pas très marquée par le grain mais à ce niveau il faut dire qu’elle est bue au vent – faible vent.  Enfin, la bouche amène de la fraise, qui s’étend longuement avant de conclure par de la levure fleurie.  Son défaut?  Finalement j’aurais aimé plus de cuivre… ou enfin du cuivre plus persistant.  D’accord pour l’effort mais pas leur meilleure.

Von Trapp Brewery (Stowe VT) Berliner Weisse 4.2% 20 IBUs

vt2La cote OO : C+

Courte et ronde: pas le meilleur des mélanges physiques.

Plus d’orge que de blé dans cette berliner weisse pas très acide ni vraiment fruité.  Ronde en bouche, elle va directement au but sans acidité mais avec beaucoup de lourdeur.  Trop courte même pour une berliner, ça existe des sours pas sours et trop rondes.