Schoune La Part du Diable version double blanche assemblage d’une double blanche belge vieillie 6 mois en fut de Riesling et Sauvignon Blanc 6%

spddLa cote OO : B

Faire confiance et boire sans questionner.

Un peu funky ce qui pourrait faire penser à leur P’tite Gueuze avec du vin (blanc, riesling).  Molle en bouche mais la finale est bien goûteuse, avec l’aspect boulanger de la belge qui se veut très rond et qui évite d’amener un peu du caractère extraterrestre ou de déplacé comme certaines bières de Schoune.  Ça se boit tout seul malgré que le vin est un peu trop fort, mais s’il en reste qu’elle n’est pas très belge standard, plutôt wild quasi gueuze agrémentée de sucre candi.

Le Castor Sauvignon blonde vieillie en fûts de Sauvignon Blanc 6.7%

csB  Pas évident que le mariage du houblon et des bretts, mais avec l’aide du raisin…

Pour le nez, on peut mettre de l’argent sur les levures sauvages, ainsi qu’un houblonnage plutôt franc, orangé et herbeux.  On semble toutefois avoir laisser un bel espace à l’orge, ce qui se confirme par une bouche assez lourde, heureusement variée par la fraicheur du baril de vin blanc.  La finale présente quant à elle l’élan d’une bière blonde bien orgée et houblonnée, mais aussi le caractère assez typique des bières du Castor, une microbrasserie peut-être pas assez encore connue malgré sa quasi-omniprésence dans les grandes épiceries du Québec.  Sans dire qu’elle s’inscrit parmi les meilleure du Castor (les nectars de la gamme Sanctuaire par exemple), elle vaut amplement l’essai lorsqu’aperçu en épicerie (beaucoup plus que les bières douteuses des brasseurs de Montreal par exemple).