Le Corsaire Davy Jones Nitro Stout 5.5%

cdjLa cote OO : B

Parce que  les pirates peuvent agir stratégiquement aussi.

Peut-être l’odeur de café dans la pièce, mais quand on approche le verre (de bière) on y trouve du stout vanillé, à peine teinté par le raisin sec, à la fois profond et léger.  Ce qui en choquera d’autant les papilles alors que la torréfaction du grain ne laisse aucune ambiguité, mais surtout permet de faire le lien vers le café si on l’a déjà bu.  Tranquille, toutefois pour une nitro stout c’est beaucoup plus goûteux et moins limpide que… vous savez cette autre nitro stout bien connue, malgré que le côté avoine soit plus ou moins palpable (peut-être l’effet du nitro?).  Se coiffant d’une belle note soutenue d’amertume en aftertaste, d’accord, on n’oserait lever le pavillon du meilleur stout québécois mais pour rester dans le thème, je le qualifierais de bon port d’attache pour amateur du genre.

Et bon, puisqu’on avait le café en main, ça donne quoi de passer de l’un à l’autre?  L’élément plus funky du café (l’arrosage à la stout après la torréfaction) semble absorbé, et qui on goûte à la boisson chaude c’est le cacao qui ressort davantage.  Puis on revient à la bière pour la trouver encore plus vanillé, et surtout très sucrée et fruitée en finale.  Certes un délicieux trip à se payer si l’on est amateur des 2 boissons!

Lowertown Brewery (Ottawa ON) Nitro Dry Stout 5% 28 IBUs

lt7La cote OO : B

Parce que malgré sa couleur, c’est une blonde des plus douces.

Malgré sa couleur profonde, le nez est plus absorbé et la mousse un peu moins persistante que prévue, même si l’on a droit à un côté de noisette qui sort de nulle part. À la gustative, on y retrouvera un liquide hyper sucré, à la limite de croire qu’on y mis du sirop d’érable.  La finale vient par contre rassurer par son grain, certes toujours sucré mais plus senti.  Peut-être pas pour l’amateur de stout très torréfié, mais du côté sucré de la force un très beau monument.

Lake Drum Brewery (Geneva NY) Buckwheat Stout on nitro 5.2%

ld4Normalement, le nitrogène adoucit beaucoup la bière dans laquelle il se baigne, mais qu’advient-il lorsqu’il fait face à une céréale plus aggressive comme le sarrasin?  Le nez est plutôt sucré et fait penser à du popcorn au caramel.  En bouche la texture est un peu trop molle, mais tel qu’escompté le sarrasin est surpuissant et détonne avant de se calmer dans une finale plus réglo et un aftertaste légèrement plus amer.

La cote OO : B

Parce que c’est une variation sur un thème qui mérite votre curiosité malgré une texture qui pourrait être davantage vivante.

Mill St. Brewery (Anheuser-Busch InBev Toronto) Cobblestone Nitro Stout 4.2%

msc

Je comprends l’idée de mettre la botte d’orge sur la cannette, mais au-delà de la voir et la sentir, j’aurais aimé la gouter plus.

En étant un peu obligé d’avouer que je n’ai jamais que partiellement compris le “trip” des stout au nitro, la mousse est belle et serrée mais laisse bien passer l’odeur de grain d’orge grillé et pas trop édulcoré comme certaines autres Mill Street bues à ce jour.  La texture en bouche quant à elle est veloutée sur les lèvres mais trop légère sur la langue.  Le goût de son café est celui du grain une fois de plus mais sans les subtilités que le nez apportait, se retrouvant avec de la torréfaction et pas grand-chose autre digne de mention.  La finale moyennement amère et longue, mais ne présentant que la même monotone torréfaction.

La cote OO : C+

Parce qu’elle représente pourquoi on peut trouver le style de bière Stout un peu trop austère.

Second District (Philadelphia PA) Classic Nitro Oatmeal Stout 6.3%

2d1B-  Un noël en gâteau aux fruits verts.

Épices de noël, fond d’orge rôtie subtil et cerise où seul le 3e élément ne subsiste une fois qu’elle a bien respiré.  Cette même cerise devient noire en bouche pour voguer lentement sur l’orge plus présent.  Avec une stout crémeuse en finale, sans les cerises elle ferait trop café au lait alors on conclue d’une bière bien dosée côté fruit mais qui n’a pas nécessairement grand-chose de mémorable.

Left Hand Brewing Nitro Milk Stout 6%

lefthandB-  Simplement savoureuse sans soucis.  Brûlée presqu’au point d’être fumée avec un fond olfactif de cacao et de moka au chocolat.  Super smooth en bouche, l’attaque est toutefois un peu forte en chocolat, au détriment de l’aftertaste de force moyenne mais de longueur plus que respectable, avec un retour du moka de noël au chocolat.  Très sucrée, bien conçue, on joue bien mais on joue assez safe.