Les Trois Mousquetaires Maibock 6.8%

Cote OO : B-

Très petites fleurs.

Deux raisons pour aimer les bocks : le malt et les levures.  L’olfactive de cette bock de printemps semble juteux et affublé de jeunes fleurs de lys blanc, malgré un liquide fonçée qui laisse présager une allemande gouteuse.  En bouche, non pas l’imitation des cafés d’octobre mais de la vraie citrouille qui se mêle au côté hyper céréalier de la bock, et un duo houblon/levure des plus tranquilles.  Collante, presque crasseuse sous la langue et à la limite de la belge sucre candi en frais de poids, somme toute c’est une maiBOCK.

Two Rivers (Easton PA) Moore’s Cup Maibock 7.2%

tri2La cote OO : B-

Parce que c’est une maibock pour les journées plus frileuses de printemps.

Pour moi, la maibock est une bière de réveil bien maltée de printemps.  Chez Two Rivers à Easton, PA, on l’offre dans une version plus mielleuse qu’orgée, aussi tranquille que présente.  Le miel se poursuit en bouche, de manière assez ronde, et s’il s’agit d’une bière de mai on est dans la chaleur de l’été au lieu de mai.  La finale est plus tranquille mais aussi chaude, et si elle a un défaut – assez important – c’est la fraîcheur qui manque.  Cependant la chaleur y est.  Un maibock pour printemps qui tarde d’arriver un peu.

Lake Placid Pub and Brewery Maibock 7.5%

lpbm

On peut comprendre pourquoi elle est servie en petit verre.

B  Parce qu’habituellement, le printemps arrive en mai.

Super simple : du grain frais et des fleurs fraîches, dès qu’on peut la sentir on est directement projeté dans le printemps.  Super maltée, l’orge est très très croquante et est toujours tout en fraîcheur, et s’étire en finale de manière fleurie.  Presque sucrée, c’est une très belle démonstration du style avec un houblonnage très judicieux.  Son défaut?  À 7.5% on pourrait facilement s’emporter et tomber dans le vices plus rapidement que prévu.  Ceci étant évidemment purement hypothétique.

Liberty Brewery Maibock 8.2% 38 IBU

mblb1C+  Une bière de comptable alcoolique.

Le grain est gentil pour le nez, bien doré mais pas très volubile, comme sa carbonation un peu faible.  Mielleuse, c’est simple et efficace, une maibock standard quoi.  Toujours dans le miel, l’aftertaste est un peu brouillon mais dissimule très bien son 8.2%.  C’est donc une bière correcte pour le débutant à la recherche d’un plus haut pourcentage d’alcool, mais ce n’est pas la bière qu’on prend pour vivre des sensations fortes.

Les Trois Mousquetaires Série Signature Maibock Lager Blonde 6.8%

ltmm B-  Un été confortable mais un peu trop tranquille.

Vraiment douce et discrète, il y a un peu de citron, celui-ci plutôt sucré… tout le contraire de la bouche où ça frappe de plein fouet.  En prenant beaucoup de place, c’est du grain assez estival merci où l’impact du houblon, s’il y en a un, est au minimum faible.  Simple, sans question, et une seule bonne réponse qu’est le grain.