L’Emporium Edison ESB 6%

eeLa cote OO : B

Pour le pub à Sheffield.

Une vrai ESB de pubs de cols bleus anglais: du gros malt (plus que le liquide qui a une jolie teinte rougeâtre au travers du brun ne laisse le croire), un peu crasseux mais tres généreux.  La bouche est mild – dans le sens de tranquille – et abordable mais le malt rentre profondément sous les papilles.  La finale est pleine de personnalité et c’est vraiment une bonne ESB de pub malgré que je la prendrais un peu plus houblonnée… à l’anglaise évidemment.

L’Emporium Frullato Sûre aux fruits 5%

emp_mars_2020La cote OO : B-

Version bière du punch aux fruits spikés.

Une chance que le côté végétal amène du jus de fruit, car la framboise domine du nez à la bouche, même si le fruit de la passion est perceptible, tout comme le houblon (je dirais centennial et cascade) qui sévit sur le bout de la langue.  Un peu plus houblonnée et plus sèche, elle fait jus de fruit mais en gardant la main sur le côté bière.  Magie non, plutôt un choix judicieux pour apprivoiser les bières pour quelqu’un qui aiment les jus.

L’Emporium Castafiore Witbier Impériale houblonnée 7.6%

emp_mars_2020La cote OO : B+

Dans les hautes branches (de l’oranger).

Une witbier se doit d’être fruitée, mais est-ce qu’une witbier impériale se doit d’être impérialement fruitée?  C’est certainement le cas ici avec de l’orange bien appuyée par le blé, tandis que la bouche est plus amère qu’une wit normale, mais encore emportée par l’orange.  La finale est ronde et longue, pas trop houblonnée et installe facilement les gorgées qui suivront.  Un peu plus sèche et bien montée, un bon chant qui monte dans les champs et l’orangeraie.