Le Prospecteur (bue à la Brasserie Générale) Noce de Bois (50% SS Siscoe 4 mois Tequila, 25% O’Sullivan 2018 1 an Bourbon 25% O’Sullivan 1 mois bourbon) 8.3%

bg_dec2019_3La cote OO : B+

Des cactus poussent en Abitibi?

Belle odeur de bière sûre lourde ça!   Rien à véritablement voir avec la O’Sullivan, et le côté Siscoe et plus au niveau du fruit.  Pour la bouche, rouge des Flandres où l’odeur a un rôle plus prépondérant, mais l’acidité aussi.  Finale sûre et portée sur le bois avec ne serait-ce qu’un once de téquila poivrée, c’est très varié mais superbement balancé.  Une bière juste assez piquante et de réflexion.

Le Prospecteur (bue à la Brasserie Générale) Alliage #12 (50% Roggenbier 11 mois en fût 50% Shaft-Galerie 9 mois en fût) 7.6%

bg_dec2019_2La cote OO : B-

Un peu dans le flou.

Mon dieu que c’est mélangé ce nez là!  De la Rouge des Flandres, un fond de nut brown aussi, un peu d’acidité mais de la lourdeur aussi.  On peut donc se demander si une bière aussi hétéroclite peut tenir la route au niveau gustative et en bouche, c’est comme si on avait un mélange entre rouge des flandres et l’orge plus torréfié des stouts.  Encore une fois on reportera le jugement finale… pour la finale, où l’on a droit à une rouge des Flandres peu acide mais bien supporté par sa base d’orge.  L’aftertaste est encore plus crasseux en orge, on doit donc conclure en une bière peut-être trop éclatée pour son propre bien.  L’exercice est bon donc, mais mériterait possiblement une plus longue étude, à grand coup de 6 packs.

Emporium (Collab Le Prospecteur) 50 nuances de fudge Stout orange 5%

emp_sept19_1

Celle du milieu.  Qui sentait tellement qu’on devait l’éloigner des autres pour les évaluations.

La cote OO : B-

Parce que les desserts, c’est délicieux mais c’est lourd.

Creamsicle à l’orange qui trempe dans une stout à peine chocolatée; dénaturée vous dites?  La bouche frappe par sa mollesse, et son élan d’orange sur-sucré.  Rien qui agresse en bouche mais pas nécessairement un coup de cœur avant de l’avoir avalé.  La finale est très chocolatée, et le cacao sucré en fait une bière dessert qui n’a pas la moindre des nuances de subtilité.  Est-ce que ça en fait un mauvais drink?  Limite.  Mais je la verrais très bien en beer floater (tel que celui de Big Slide Brewery de Lake Placid).

Le Prospecteur Golden Manitou Blonde Belge forte 8.3%

prospectB  Légèrement parfaite pour une journée de pluie d’été.

Pour une belge c’est bien houblonné, assez vert tout en laissant une belle palce à l’orge, avec des levures très très typées.  Sérieusement alléchante malgré un style plus ou moins respecté, c’est très frais, assez amère, mais en poursuivant en gorge cette belge devient plus mielleuse et moelleuse avec son aftertaste de trèfle et de miel de trèfle.  En dehors des normes avec une fraîcheur hors pair, les termes « blondes belges » ne vont pas l’un sans l’autre dans ce joli liquide.