Big Slide Brewery (Lake Placid NY) Salted Pear Gose

bsbspgLa cote OO : B

Poire salé pour satiété. 

Soucis de transparence: la gose de BSB est la go-to-beer de l’auteur de ces lignes.  Dans cette version à la poire, la coriandre et le sel de mer sont obnubilés par le fruit.  En bouche toutefois, NaCl est bien palpable des papilles et la boire vogue plus doucement, tandis que la finale poursuit le chemin du fruit de manière assez longue pour une bière sûre.  D’accord, elle est moins craquante que sa comparse nue, mais le gain de complexité ne lui va pas mal du tout, sans qu’elle ne soit très difficile à analyser, ou encore moins à aimer.

Lake Placid Craft Brewing Salted Caramel Waffle Ale

lppbscwaPas toujours une réussite les bières basées sur les desserts…

La cote OO : B

Pas tous les desserts sont sucrés.

À la couleur entre blond et orange, on ne sait pas réellement vers où on se dirige, et c’est la même chose au niveau de l’olfactif alors qu’on pourrait confondre avec une vienna lager un peu sucrée.  La bouche est franchement plus intéressante, avec du pacanes et de la noix de grenoble qui se mélangent au malt.  Une fois avalée, retour des houblons un peu tchèques, et exit la gaufre.  Vraiment pas à ce que je m’attendais mais pas décevante pour autant, il ne faut pas se fier à l’image sur le contenant (à tout le moins certainement pas les mots salted et waffle) et ça devient une drole de vienna lager qui tire sur la nut/pecan brown ale.

Great Adirondack Brewery (Lake Placid NY) Social Hibernation Winter Warmer 7%

gaswLa cote OO : B-

Un flocon léger mais bien formé.

Sur un fond bien malté et un bâton de cannelle, le mix d’épices est léger, et spécialement longue en bouche avec la muscade qui s’ajoute pour devenir plus intense sur le devant des dents.  La finale est plus calme autant au niveau des épices et du malt, mais conserve son punch même si elle est bue à l’extérieur et que la neige tombe dedans.  Une bonne bière au nom annonciateur du COVID19, qui sait garder les distances un tant-soit-peu avec le rack à épices au grand complet.

Big Slide Brewery (Lake Placid NY) Giant Double IPA 8.3% 83 IBUs (revisite 2020)

bsbgiLa cote OO : B

Géant dans le politiquement correct, à la limite de l’hypergigantisme.

Si à l’époque je n’avais été impressionné, le nez aussi verte qu’orange – aussi cocotte de houblon qu’un mélange pamplemousse-line – déclare d’emblée : oui, une IPA.  Avec une bonne colonne de malt et une forte tenue au nez que seulement une double IPA peut apporter.  La bouche s’installe confortablement avec un brin de malt mielleuse, mais derrière la langue l’amertume semble  faire son nid.  Elle couve d’ailleurs confortablement son houblon en finale, à une hauteur d’amertume juste entre élevée et « amère pour le trip d’être amère ».  Par contre, elle gagnera un peu en réchauffant et sans parler d’une bière pour gagner des concours (elle serait la meilleur double de l’État de New York en 2017), on peut dire qu’elle est joyeusement ronde et bien faite.

Big Slide Brewery (Lake Placid NY) Barrel-aged Imperial Juniper Berry Blonde Ale 9.4% 19 IBUS

bsbjbbLa cote OO : A

Eurk.  Peut-être pas finalement.  « Another berry blonde please ».  Coudonc.  C’est bon.  Non, c’est très bon.  « A last one please ».  C’est génial.

S’attendant à du genièvre, le nez ne surprend pas, et le fond de bière sûre boisé à la gomme de sapin est agréable, le tout sur un fond assez lourd (normal à 9.4%).  Cette blonde explose rendue en bouche, de bonbon sûrette d’abord et de genièvre ensuite.  Et si l’on pourrait penser que la baise s’arrêterait là… ouch la gorgée.  À la limite de l’amertume, il s’agit d’une expérience pour ceux qui ne ferment pas les yeux devant la peur.

D’accord, c’est une bière hyper typée, de type « mad scientist ».  Là où l’on commence à comprendre la folie toutefois, c’est lorsqu’elle se réchauffe dans le verre et que les notes de vanille venant du fût sortent pour amadouer le reste.  Et ça devient franchement intéressant, à un tel point qu’au cours de la semaine passée à quelques centaines de mètres de Big Slide Brewery, c’est celle que j’ai commandé le plus souvent.  Malheureusement, je ne peux la rapporter à la maison pour la faire vieillir encore plus mais selon Kevin (le brasseur), ça sera possible plus tard dans l’année.  Le détour semble un peu incontournable alors.

Pour conclure, c’est une bière définitivement pour public averti, comme un bon film un peu bizarre.  Donnie Darko vient rapidement à l’esprit.

Big Slide Brewery (Lake Placid NY) Doppelbock 7.6% 24 IBUS

bsb_march2020_1Quand on demande aux micros plus expérimentales de faire des classiques…

La cote OO : B-

La maison avant la visite.

Si l’on doit ne se fier qu’au nez, on jugera rapidement cette doppelbock comme adaptation libre de Big Slide Brewery, qui présente des levures assez propres au laboratoire brasicolle de Lake Placid.  En bouche toutefois cette bock se veut très, très portée sur le grain hyper crasseux, de l’orge qui reste omniprésente jusqu’au bout de sa longue, très longue finale.  Honnêtement, je ne crois pas qu’elle rassasiera l’allemand qui a la nostalgie de son pays, elle reste agréable, sans plus.

Big Slide Brewery (Lake Placid NY) Berliner Weisse with raspberry syrup

bsbrbwLa cote OO : B

Une bonne base est le secret pour la sauce.

Belle apparence, mais qu’en est-il du goût?  La framboise est bien présente sans être surpuissante, et la bouche est très sèche, à la hauteur de leur berliner weisse traditionnelle.  Pas très longue mais avec de la framboise rémanente, la finale reste bonne mais pas à dire que je m’en commanderais d’autres avant de prendre la version nue.  Je l’essayerais bien avec d’autres sirops d’ailleurs (surtout celui de petit muguet).

Great Adirondack (Lake Placid NY) TrailJammer (Blueberry Lemonade) Sour 4.6%

ga_march20La cote OO : B-

De circonstance plutôt que de goût.

Davantage bleuets que limonade, autant au nez qu’en bouche où l’on cherche toujours la limonade qui n’a pas du tout ou bien trop subtilement.  La finale est d’ailleurs similaire et plutôt sucrée, trop facile à mon goût personnel.  Bien que bien goûteuse, on la réserve pour les amateurs de sour gratuites.  Par contre sur la terrasse en hiver, on ne peut pas dire qu’elle ne fonctionne pas.

Great Adirondack (Lake Placid NY) Shoveling the Lawn Farmhouse Ale – Saison 4.9%

ga_march20_2La cote OO : A

De la saison à grosses pelletées.

Très saison au nez et assez verte, c’est un champs frais de trèfle au printemps.  La bouche est bien ronde et très maltée, pour une saison la recette semble hyper réussie avant même de l’avoir avalée, ce qu’on fait pour constater un peu de poivre mais bien du poivre vert.  Juteuse à souhaite, très puissante et probablement ma meilleure de Great Adirondack à ce jour (et aussi dans mes meilleures saisons tout court), avec du citron et de la levure tout bien balancés.  Enfin Great Adirondack sortent du « c’est correct » pour offrir une saison assez « textbook » mais extrêmement bien fignolée.

Big Slide Brewery (Lake Placid NY) Uncle Red 6.4%

bsburLa cote OO : B+

S’enfermer ne rend pas nécessairement austère.  Ou aigris.

On commence fort: tout ce que ça prend d’une rouge des Flandres avec de la cerise acide, quoique peu astringente, mais accompagnée de poivre noir et de chêne.  Le vinaigre en bouche pousse sur la langue mais en migrant vers une finale de vanille puissante, on sait allonger le plaisir.  Subtile mais très soutenue, le vieillissement est judicieux pour arrondir cette Flandres qui peut décevoir par son ratio atteintes/livraison (dû à son prix dans les 20 dollars américains), mais à portefeuille fermé plus que facile d’avoir le sourire.