Les Grands Bois La 4e Dimension HopfenRoggen

gb4dMême au grand vent du bord de fleuve, le seigle marque l’olfactive encore plus que le houblon qui ne tente pas de voler la vedette.  Pour le goût, on reste bien appuyé sur la colonne vertébrale de grain jusqu’à la finale douce mais soutenue, qui vire presque sur le bonbon.  Si l’eau, le houblon et les levures sont les trois premières, la quatrième dimension du grain est remplie de couleurs.

La cote : B+

Parce que c’est un beau trip dans la quatrième dimension.  On pourrait se croire dans un film de science-fiction des années 80.