Korrigane Sedna SMASH à la comptonie voyageuse 5.2%

Contrairement à leur hefeweizen au thé, dans ce SMASH (Single Malt Single Hop) la comptonie donne un aspect très parfumée et distinctif de vanille et de violette africaine.  C’est donc avec mystère qu’on est « obligé » de goûter : douce et fleuri, on a droit à tout une étoffe où la douceur de minou est crinquée à 10.  À la base il s’agit peut-être d’une pale ale, mais bonifiée à l’extrême, c’est une bière on-ne-peut-plus typée que saura plaire à pas mal tout le monde.

La cote OO : A-

Parce qu’elle a beau en simple malt et simple houblon, elle est sûrement loin d’être simple.

korrig2

Korrigane Mary Morgan Blanche d’Inspiration Belge

À quoi s’attendre pour une blanche qui a l’apparence d’un weizen?  La nez me dit blanche de froment (à la Karmeleit) et c’est la même chose en bouche où ça se veut moins mielleux et plus houblonné.  Bonne présence en finale, c’est une bière très fidèle au style, très céréalière et à la limite entre le miel et le fruité.  Pas mal plus longue et intense, meilleure quoi que leur bière éponyme, cette Mary Morgan sait facilement comment plaire.

La cote OO : B+

Parce qu’elle s’inscrirait facilement dans le haut de leur ardoise; pas leur meilleure mais une bière phare.

korrigmm

Korrigane Cornik Stout Avoine 4.2%

korrig1Avec un visuel hyperstandard, le nez de café au lait est dans le bon ton: intense, profond mais aussi doux.  L’arrivée est presque sucré mais l’amertume de la torréfaction semble attendre de l’autre côté de la porte de la gorge.  Mais non, on continue du côté lait du café au lait, qui garde les cordons de la bourse gustative.  Avec 2 bonnes pelletées d’avoine, elle saura plaire à l’amateur de Guinness et probablement aussi au néophyte brassicole.

La cote OO : B+

Parce que cette bière est un peu à l’image de la brasseuse de la Korrigane, une douceur dans un monde normalement un peu plus rustre.

Korrigane Croquemitaine DC Pale Ale Erable & Bourbon 8.5%

korrig1Après l’édition normale assez désastreuse, à quoi s’attendre de cette version vieillie?  Et bien, le nez est pas mal plus tempéré et le bourbon (je dirais du Wild Turkey) ressort bien.  La bouche aussi est plus abordable : d’accord, on est loin de la IPA très amère mais comme pale ale, mais ça fait beaucoup plus balancé qu’avant.  Malheureusement, malgré un bien meilleur départ on se retrouve dans le champs à la même courbe en finale où le sucre est encore trop fort.  On parle donc d’une balance limitée mais présente.

La cote OO : B

Parce que c’est loin d’être ma meilleure bière à l’érable mais le progrès par rapport à l’édition normale est indéniable.  Ce que peut faire un baril…

Korrigane Holda kölsch d’inspiration allemande 4.8%

Assez transparente mais bien coiffée, l’odeur est bien sûr marquée par le grain mais sans démesure ainsi que du très jeune miel.  Ce même grain semble s’être sauvé lors du passage en bouche mais revient de manière décuplé pour la finale tout en étant accompagné par du houblon discret mais présent.  Une bière qui commence de manière timide mais qui finit bien.

La cote OO : B

Parce que j’ai l’impression d’être à la meunerie la tête dans la poche de grain.

korrig2

Korrigane Amaruk Hefeweizen Thé du labrador 5.3%

korrig1On commence par l’œil, sûrement pas une kristallweizen ça!  Pour le nez, bien que distant le thé contrôle l’olfactive en dissimulant le blé, pour se poursuivre de manière bien fruité (et pas seulement de la banane, de la fraise aussi).  Pour la finale, c’est tout aussi fruité mais plus sèche, le thé faisant encore son œuvre.  Une bonne idée de s’être servi du thé pour contrôler le blé plutôt que d’apporter un goût de thé proprement.

La cote OO : B

Parce que c’est une bière à goûter et regoûter, ou ce qui brise la renheitsgebot ne dénature pas trop cette bière allemande.

Korrigane La Korrigane Pale Ale Rousse 5.3%

korrig2Assez transparente malgré sa teinte foncée, elle fait peut-être trop peaufinée au regard.  Le nez donne la même impression de « trop nette » avec tout juste un peu d’orge.  La neutralité se poursuit ensuite au goût où l’on pourrait espérer plus… heureusement un beau crescendo de grain en finale où finalement celui-ci démontre qu’il est bien là.  Féminine certainement que cette rousse mais il faudrait qu’elle s’exprime un peu plus.

La cote OO : B-

Parce qu’elle demande plusieurs gorgées pour habituer les papilles, mais qu’une fois installée on apprend à bien l’apprécier.

Korrigane L’abajoue Nut Brown Ale 4.8%

korrig1Autant houblonnée que dotée d’un parfum de noix, le grain semble avoir été flatté par le feu mais n’a heureusement pas été brûlé.  Douce en bouche, la noix roule plutôt que pique, malgré qu’en finale elle parvienne à s’accrocher pour la longueur mais pas pour la profondeur.  Courte ou plutôt simple en matière de développement des goûts, dans le genre elle est bien mais sans plus.

La cote OO : B-

Parce que le goût est bon mais semble attenué, comme s’il était derrière une vitre.

Korrigane Capitaine Centennial Pale Ale Américaine Monohoublon Québec 5.3%

korrig2Avec l’orange du centennial qui rugit de manière aussi forte, pas étonnant que l’orge va se tapir, ne laissant qu’un bout de sucre traîner à la vue des narines.  En bouche toutefois, il lève la tête afin que l’on aperçoit son visage de miel, le tout dans un paysage d’amertume contrôlée un peu hors-champs pour les APAs.  Encore plus agrume, l’amertume ne sort qu’en longue finale.  Un peu prévisible, elle plairait toutefois aux amateurs du style.

La cote OO : C+

Parce qu’elle est monohoublon, mais monocorde aussi.

Korrigane Croquemitaine Pale Ale Érable 8.6%

korrig1À l’érable vous dites?  Ça ne fleure que ça, le sucre dur en fait mais qui semble très loin d’être naturel.  Presqu’autant sucrée en bouche, le houblon de cette pale ale a totalement été anéanti… quoiqu’avant de l’avoir avalé viennent certaines effluves d’amertume.  Ce qui est totalement le cas, et qui fait conclure à une expérience donc la dualité sucre-amertume doit tomber sur le cœur avant longtemps.

La cote OO : D+

Parce que trop c’est trop.  Le total exemple de non-balance dans une bière.