Hex and Hops (Bloomingdale NY) Plummed it Up Kettle Sour 6.7%

hh1La cote OO : B-

Le fruit sans artifice, de la musique un peu trop 2 ou 3 accords.

Malgré les pruneaux à la recette et au nez, on a vraiment l’air d’avoir à faire avec une sour ronde est pas très sèche.  Le goût va dans la même veine, et la faible acidité est rapidement remplacée par le pruneau assez sucré, puis une pointe de sel.  Les houblons ne sont pas de reste et sont assez persistents, tandis que l’aftertaste est un tantinet porté par l’orge.  Un peu all over the place et assez pruneau bleu, une sour assez égale mais qui manque de particularité.

Hex and Hops (Bloomingdale NY) Moose Jam Kettle Sour 6%

hh3

Sur le menu, on parle de « boundary pushing beer ».  J’irai plutôt avec « boundary pushing drink ».

La cote OO : B

Effrontée.  Peu intelligence.  Mais diablement bien roulée.

“C’est fruité là!”.  Malgré les verres plus ou moins approprié à la dégustation, le fruit (canneberge et clémentine) sort de cette bière de manière non retenue.  La bouche est encore plus profonde en ce qui touche aux eshers fruités, tandis que la finale monte le tout d’un cran supplémentaire.  Est-ce qu’on est davantage bière que jus alors?  Un peu ardu comme choix, on ventera alors le côté fruité qui vient de la framboise (qui heureusement n’est pas trop évidente) et de la mûre.  Avec un fruit qui ne fait autant peu subtilité au verre, on pourrait s’attendre à trop de sucre mais non, la balance est très bien réalisé.  Des elixirs sûres d’Hex and Hops, la meilleure sans contredit.

Chronicle Brewing (Bowmanville ON) Blood for the Blood God Cherry Kettle Sour 5.0%

c1La cote OO : B+

Parce que c’est loin d’être du sang royal (donc très rouge).

Même si la couleur ne respecte pas vraiment la bière renheitsgebot, le nez pas très cerisé respecte bien les céréales et ça commence bien.  En bouche, la cerise est encore marquée et bien équilibrée, et joue de belles notes un peu variantes.  On conclut cette belle sour avec juste ce qu’il faut de cerise, de noyau de cerise et d’acidité sèche en se disant « coudonc, ça se boit tout seul! ».  Une superbe entrée en matière chez Chronicle, manquerait juste un peu de levures sauvages et on aurait un produit stellaire.

Sebago (Gorham ME) On the Grind Kettle Sour Tart Wheat Ale 5.3%

sebago4Ça donne quoi une sour tranquille?  La sûre de blé semble être une bonne réponse, celle-ci à tout le moins qui est autant orientée vers le grain que le pH légèrement plus acide que votre bière de blé estivale préférée.  Gustativement, c’est l’amertume qui surprend à l’attaque, avant la finale qui manque de tonus au niveau des levures acidifiantes.  Davantage pour débutant que les grands amateurs, outre le fait qu’elle passe bien on peut dire qu’elle fait un peu trop grand marché.

La cote OO : C+
Parce qu’
on cherche beaucoup mais qu’on trouve peu.

Orono Brewing Co (Orono Me) Fruitful Kettle Sour Peach Raspberry 4.9%

ofksUne fois de plus une sûre où le fruit obscurcit totalement la bière; cette fois-ci c’est la framboise la coupable.  En bouche on passe du rouge à l’orange alors que la pêche s’impose, mais prend rapidement un pas de recul pour se conclure de manière limitée dans un élan de citron et de framboise.  Pas trop sèche et pas trop courte, rien qui ne détonne mais donne bien un petit élan pour débuter un brewtour.

La cote OO : B-

Parce que même si la framboise n’est pas sucrée, elle est trop omniprésente.  Pour l’été oui sinon non.

ofks2

Blue Point Brewing Company (Patchogue NY) Beach Plum Kettle Sour Gose 4.1%

bpbpLa cote OO : B-

Parce que c’est une gose de plage qui peut laisser un peu de glace.  Bien, mais pas assez.

Pour une bière avec autant d’ingrédients (prunes, cumin, coriandre, zeste de citron, algue et sel de mer) le nez est assez neutre outre du fruité indéterminé accentué par le sel.  Ce sel est d’ailleurs très fort en bouche et après un passage épicé (cumin davantage que la coriandre) on garde une gose assez neutre en bouche.  La finale est l’affaire de la prune qui obnubile le sel ce qui fait que la bière qui reste est trop généraliste et pas sufissamment sûre.  Comme gose on trouve facilement meilleure, mais il se fait pire.

Vox Populi Berliner Weisse Kettle sour Brunch 3%

vpksbÇa donne quoi ce brunch après leur Magarita et leur Punch?  Et bien, c’est littéralement le punch pour adultede mon enfance, pas trop alcoolisé; ne manquerait que les cerises, car même la couleur opaque y est.  Plus sèche mais autant sucré en bouche qu’au nez, je dirais un tiers Berliner Weisse et 2 tiers jus d’orange pas trop sucré.  Avec une finale qui n’est que jus, on conclue à une boisson où même sa sœur Margarita semblait subtile en comparaison.

La cote OO : C+

Parce que bonne oui, bière non.

Vox Populi (brassée à Oshlag) Kettle Sour Berliner Weisse 3%

vpks

Lu sur l’étiquette: « limonade pour adulte ».  Je ne suis pas le seul à utiliser l’expression.

B+  Pour un dimanche de variétés.

Le nez typique d’une berliner : un peu féminin, aigre mais à peine sucré d’un fil de grain.  Et dans le cas présent, une pointe de miel.  Neutre en bouche, on pourrait y trouver une pointe de sel mais il faut attendre la finale davantage agrumée et fortement sûre pour conclure à une expérience qui ne saura déplaire aux amateurs.  Ceci dit j’aimerais l’essayer avec des sirops de fruits tel qu’on le fait en Allemagne.