Le Naufrageur Gose-sur-Mer Bière sûre à l’eau de mer 4.25%

ngsmUne bière avec une certaine réputation avec un concept d’eau de mer qui ne pourrait mieux trouver que la gose… or la réalisation est comment?

Pas vraiment la plage de Carleton-sur-Mer olfactive mais peut-être plus profond des terres de Goslar en Allemagne, mais c’est loin d’être un défaut que de respecter son style.  L’attaque est ensuite salée, très, très, très, très salée (dans les plus salée que j’ai goûté à ce jour) et à ce point on s’attend presque à la shot de tequila cruda.  Au lieu, on avale un liquide qui maintient le cap de sel en ramassant un peu d’algue au passage, pour s’amarrer au port de Gaspésie à des milliers de kilomètres de l’olfactive.  Un peu habitué, les papilles perçoivent une certaine amertume en seconde gorgée et la finale semble plus ronde mais on aura beau la prendre d’une manière ou d’une autre, c’est une gose somme toute assez simple mais très salée.

La cote OO : B-

Parce que le sel ça ajoute du goût, mais en grande quantité ça peut le masquer.  Par contre, un petit détour sur le barrachois de Carleton-sur-Mer n’est pas la pire des destinations non plus.