Shawbridge Shaw Light Golden Ale 4%

Des montagnes toujours bleues, même tablette ».  Kin Coors!  Nice.

Cote OO : B-

De couleur quoi.

Or ou cuivre?  Foncée et pas si limpide, Light semble très loin de Lite, et on peut s’attendre à bien de la personnalité.  Cependant en bouche elle s’éclaircit beaucoup, du moins jusqu’à ce qu’elle touche le derrière de la langue avec un long doigt assez amère quoique loin de la IPA.  On regoûte alors avec de différente appréhension en y trouvant des houblons européens (difficile à déterminer entre inspiration belge ou anglaise) et une finale juste assez soutenue.  Le terme light semble donc tout indiqué en gardant assez de personnalité.  De couleurs quoi.

Weyerbacher (Easton PA) 23 Imperial Golden Stout 11.1%

weyer3La cote OO : B

Parce que ça rappelle que l’orge, même si elle est grillée, à la base est jaune paille.

Si la couleur pouvait faire douter, certainement pas le nez : une abondance de grain et de cacao mais pas de chocolat à point.  Molle en bouche mais oh les amis le grain, le grain… ça paraît qu’on la fabrique pas très loin, et on se demande si les poches d’orge ne sont pas trop près du comptoir de dégustation.  En plus près du grain si c’est possible, cette bière… que dis-je, cette étude sur l’orge certes chaude à 11.1%  démontre de manière unidimensionnelle (son défaut, mais aussi sa qualité) que l’ingrédient principal de saveur d’une bière restera toujours la céréale.

Two Goats Brewery (Burdett NY) Floggen Schloggen Belgian Golden Double 8.5%

2gfsAvec un bar rempli au bouchon et le band qui joue de la musique dans le tapis, on était venu pour la dégustation de palette mais party oblige, on va y aller à la pinte directement.

Senteuse mais plus ou moins belge, l’orge est doux et se laisse désirer.  En bouche elle se veut sûre mais encore plus surprenant c’est le caramel qui se prête au jeu estival de cette bière.  La finale est très confortable et tranquille, maltée comme il se doit et pour une belge ça fait à la limite bière anglaise.  Difficile de trouver son registre, mais on va s’essayer avec une belge de confort non sucrée.

La cote OO : B

Parce qu’avec un nom comme Floggen Schloggen on pourrait s’attendre à plus violent, mais c’est seulement doucement bizarre.

2gfs2

Cerveceria Dos Aves (San Miguel de Allende Mexico) İDiablos! Belgian Golden Strong Ale 9% 40 IBUs

dosavesdiablosAvec une couleur blonde étincellante et un nez parfumé d’orge, de houblons verts et de sucre candi utilisé avec parcimonie, difficile de lui trouver la moindre chose maléfique.  La bouche est la répétition du jeu de charme, se rapprochant un peu de la Grimbergen faite de l’autre côté de l’océan; le houblon se veut alors plus fleuri et la finale intense, peut-être encore plus que sa comparse belge.  Se terminant de manière un peu plus sèche, c’est très certainement dans les meilleures bières que le Mexique peut offrir, du moins à des années-lumière des grandes bières commerciales trop aqueuses.

La cote OO : A-

Parce qu’on pourrait rechercher le rapport du diable dans cette bière divine.  Mais qu’après tout on s’en fout, et vive le goût!

Seneca Lake Brewing Company (Rock Stream NY) SLB52 Golden Ale 4.5%

slb2Super malté, le caractère anglais ressort immédiatement avec ce qu’il semble olfactivement à une ESB pour son côté biscuit.  Facile d’être immédiatement charmé, la suite continue dans la cruise avec du doux miel qui colle sur le bas de la langue.  La finale est toute anglaise et dans les bières « golden » à levures standards, c’est sûrement l’une des plus goûteuses goûtées à date.

La cote OO : B+

Car si c’est qu’on prend pour découvrir Seneca Lake Brweing et son pub, on comprends vraiment l’appelation « english pub ».  C’est l’Extra Special Bitter qui rencontre la facilité.​

Buried Acorn (Syracuse NY) Ghoster Blanc Golden Ale 5.5%

ba3D’emblée il ne faut pas confondre golden ale et blonde dorée gênée : ça sent les bretts à plein nez et un feeling général de vin un peu mêle (la fermentation a eû lieu en baril de vin blanc et vin rouge).  Toute douce en bouche, les bretts sont tout autant nombreux mais se sont calmés suffisamment pour rendre l’expérience confortable.  On recommence toutefois le party en finale, où cette bière très brett en sortie paraît un peu immature malgré son vieillissement en baril qui ne semble malheureusement pas avoir été assez long.

La cote OO : B-

Parce qu’elle est bonne mais aurait dû étudier le chêne plus longtemps.  Si la recette est facile à imiter…

Big Slide Brewery Golden Rye Ale 4% 6 IBUs

bsb2017_2C+  Pour une bière présentée comme « notre adaptation de la Coors » ce n’est pas aussi pauvre, mais pas riche non plus.

Agricole et forestière à la fois, le seigle fait bien son travail aux narines, le tout en reste propre et simple.  Ce qui n’est pas nécessairement le cas du grain qui colle en bouche avant de laisser le houblon à tendance d’orange se charge de la finale.  Descends aussi bien qu’une Super Dry mais en goûtant un peu moins l’eau.

Brooklyn Brewery Sorachi Ace Golden Farmhouse Ale 7.5%

bsa

De la crasse poussiéreuse aux houblons d’agrumes, ça joue sur toute la largeur du terrain.

B+  Un beau challenge intellectuel.

Opaque, on croirait à une wheat ale en version bien dorée.  À l’olfactive on est très moitié blonde – moitié saison, accompagné d’une touche terreuse contrebalancée par des houblons tropicaux.  Forte, très forte, on croirait boire une bière boostée au grain et à l’alcool, mais après un peu de miel on retrouve une saison aussi tranquille que persistante.  Un tantinet moins bon que la Saison Dupont mais la Sorachi est tout autant un classique qui demandent une longue analyse de chacune de ses composantes.

Crooked Stave (Denver CO) Serenata Notturna Belgium Style Golden Ale Aged in oak casks 12%

cssn

Un peu fonçée pour une golden non?

B+  La tour de Babel brassée : belge, blonde, sour, vieillie, oud bruin.

Certes, le nez est puissant et déjà à 30 cm du verre ça sent le caramel un peu funky.  Le nez directement au-dessus du verre on reconnait le combat entre la sour et la belge sous la pointe de funk.  Sûrette pour les papilles, la vanille du fût qui attaque me fait penser à une gueuze plutôt que d’une belge d’abbaye, spécialement en finale très funky, où l’alcool ne se goûte pas vraiment.  Serenata Notturna; à en perdre son latin.

Pit Caribou La Blonde de l’Anse Golden Ale 5%

pcbda

Pas la plus attirante des bouteilles, le genre qu’on ne remarque même plus à l’épicerie.

C  Comme le visuel de la bouteille elle tombe facilement dans l’oubli.

Très agricole au nez, je pense davantage à la Beauce qu’à la Gaspésie, avec son blé et son maïs soufflé au caramel sucré, très sucré même.  En bouche c’est une blonde plus standard – donc moins sucrée – mais il y a un manque évident au niveau de la progression gustative.  La finale est entre le sucre et le houblon avec le grain qui se fraye un petit chemin en les deux.  Confortable mais c’est loin d’être la meilleure blonde disponible sur le marché.