Lake Drum Brewery (Geneva NY) Kriek Lambic Sour 5.1%

ld6À l’opposé de leur Rouge des Flandres, la couleur de leur kriek est bien teinté mais au nez la cerise est en arrière-plan pour laisser une olfactive indéterminée.  En bouche, comme leur rouge on est davantage dans le territoire oud bruin et pour ce qui est de la cerise on passe la bouche pour ne la voir qu’en finale où le bois est léger mais bien dur.  Difficile de ne pas l’aimer malgré son manque de cerise.

La cote OO : B

Parce qu’avec son acidité bien contrôllé, c’est une très belle kriek d’intro un peu comme la mort subite.

Lake Drum Brewery (Geneva NY) Flanders Red Sour 5.3%

ld5Pleinement sûr à l’olfactive, contrairement à sa couleur c’est une bière qui débute de manière toute sauf tranquille.  Côté goût, bien qu’il lui manque un peu d’acidité le caramel est hyper funky et les lèvres qui se gercent démontrent l’authenticité du style.  La finale est mi-cola, mi-oud bruin et on revient donc sur la couleur qui est pas mal plus rouge que son goût brun et rempli de vinaigre balsamique.  Coiffée d’un aftertaste fort mais court, on devrait peut-être la faire veillir en fût de chêne neuf pour lui amener plus d’acidité mais outre ce petit défaut c’est une bière à essayer lorsqu’on passe par là.

La cote OO : B+

Parce qu’elle saurait réconforter n’importe quel belge, spécialement lorsque servi à l’aveugle.

Lake Drum Brewery (Geneva NY) Buckwheat Stout on nitro 5.2%

ld4Normalement, le nitrogène adoucit beaucoup la bière dans laquelle il se baigne, mais qu’advient-il lorsqu’il fait face à une céréale plus aggressive comme le sarrasin?  Le nez est plutôt sucré et fait penser à du popcorn au caramel.  En bouche la texture est un peu trop molle, mais tel qu’escompté le sarrasin est surpuissant et détonne avant de se calmer dans une finale plus réglo et un aftertaste légèrement plus amer.

La cote OO : B

Parce que c’est une variation sur un thème qui mérite votre curiosité malgré une texture qui pourrait être davantage vivante.

Lake Drum Brewery (Geneva NY) Mo Dog IPA 5%

ld3Bonjour les agrumes si typiques à l’American Pale Ale!  Si éclatée, reste tout de même à voir si elle est dotée d’une colonne vertébrale solide.  Gustativement, c’est d’abord la pomme et la mandarine, puis beaucoup, beauccoup beaucoup d’amertume pour préceder une finale bien égale.  Présentée comme leur bière-phare, je m’attendais cependant à plus mais comme bière d’ouverture, pourquoi pas.

La cote OO : B-

Parce que si elle est américaine, comme dirait Kid Rock c’est un « big corn fed midwestern’s ho » efficace mais pas très érudite.

Lake Drum Brewery (Geneva NY)

ld1Samedi soir, à un coin de rue de la plus visible Twisted Rail Brewing, dans une petite bâtisse discrète trône la Lake Drum Brewery.  À l’intérieur, on pourrait croire visiter un combo café/librairie de livres usagés ne serait-ce des grandes vitres donnant sur le petit équipement de brasserie.  Pour la clientèle, au bar (et même derrière celui-ci) dles habitués et au table des hipsters.  À l’oreille de vieux disques vintage des années 50 tranquilles mis à la table tournante old style.  Bref, de l’authentisme au petit nombre de pieds carrés.

 

ld3

De la belle sélection avec des sours et des céréales alternatives, on en sélectionne donc 4 qui arrivent dans un tube coupé en deux, un investissement efficace qui chiffre probablement à 23$ pour tout le bar.  Les verres dans celui-ci sont bien remplis et paraissent plus grand que nature (le mince pied aidant).

On visite?  Certainement.  Pour le goût d’abord, mais avec un atmosphère parfaite pour une fin de soir froid d’octobre car l’auteur de ces lignes regrettent d’être venu en voiture car il ne pourra goûter à toute la carte.  Même si on recommande le reste de l’année aussi.

Twisted Rail Brewing (Geneva NY) Motherland Russia Baltic Porter 7%

tr3Comme la Baltique est profonde, on s’attend d’un porter que le développement de ses flaveurs et saveurs soient assez éclatées.  Toutefois dans celui de Twisted Rail c’est un peu limité, à la limite décevant après avoir bu leur très bon cool car stout.  En bouche heureusement, c’est un porter beaucoup plus vivant et fruitée, qui se termine en mettant l’accent sur le raisin avec bien des gorgées.  D’accord, il manque un peu de variété mais le registre limité qu’elle présente est bien fait.

La cote OO : B-

Parce qu’elle est moins bonne qu’en version assemblée mais qu’elle se tient debout toute seule pareil.

Twisted Rail Brewing (Geneva NY) Cool car stout ¼ Russian Imperial Stout ¾ Oatmeal Stout 7.1%

tr6Nouvelle mode de fin 2018 que les assemblages?  Ici puisqu’on reste dans la stout, ça pourrait être vraiment intéressant.  On découvre d’emblée le raisin de la stout impériale russe mais pour ce qui est de la Otmeal (3 fois plus présente que l’autre), elle semble assez reculée.  Lente, l’orge est bien grillé mais c’est probablement davantage une bière qui vise la texture veloutée que le goût de la Oatmeal.  Certainement un des très bons blends assez loin du black and tan qui joue bien les nuances.

La cote OO : B+

Parce que contrairement au monde des whiskies écossais, ce Cool Car démontre que les assemblages (blends) peuvent être supérieurs aux styles dédiés (single malts).

Twisted Rail Brewing (Geneva NY) Spike Driver IPA 7.5%

tr5Plus intéressante olfactivement que 90% des IPAs boostées aux IBUs, ce Spike Driver est bien sûr agrumé mais amène un parfum assez varié quoiqu’indéterminé.  Lente, voire très lente en bouche, elle se laisse désirée jusqu’à la finale ou le grain est plus pesant.  Intriguante, c’est exactement le genre d’IPA qui manque à trop de microbrasserie et qui est le genre qu’on voit revisiter.

La cote OO : B

Parce que la lenteur ça fait bien parfois.

Twisted Rail Brewing (Geneva NY) Sunrise ale Cherry Wheat Ale 7.6%

tr5Sa petite teinte subtile de rose ouvrant la curiosité, en y plongeant le nez le blé est facilement perceptible, tandis que la cerise semble absente.  Elle est par contre lente et méthodique en bouche, alors qu’elle colle sur les dents pour préparer une belle toile de fond en finale où l’on revient sur le blé tout en ajoutant une légère touche d’amertume.  Bien calculée, le genre de bière qui se doit d’être bue en pinte et non en palette de dégustation.

La cote OO : B-

Parce qu’il y a une certaine grâce dans la retenue

Twisted Rail Brewing (Geneva NY)

tr1La “main street” de Geneva.  Dans un ancien cinéma – ou sinon la marquise fait vraiment vintage – on trouve la Twisted Rail Brewing Company.  Allons voir s’ils ont des bonnes petites vues…

À l’intérieur, c’est beaucoup plus petit qu’on pourrait le penser et pour un samedi soir, le 5-6 clients n’inspirent pas bonne augure, surtout qu’il se trouve à un demi-pâté de maison de Lake Drum Brewery qui est plus rempli sensiblement à la même heure.  Est-ce la faute de la carte?  Pas du tout, car celle-ci affiche tout de même 14 bières dont quelques assemblages intéressants, bien recommandé par le serveur en place, pas très jaseur mais connaissant.  Une petite palette plus tard, les notes ne sont pas stellaires mais avec le reste de la Main plus ou moins invitante, pourquoi pas.