La Pointe Sec (Brassée par Le Malbord) Kölsch Gaspésienne 4.8%

mpsLa cote OO : C-

Si au moins ça les encourage…

Neutre – même pour une kölsch – car même le côté céréale semble lointain – pour emprunter du titre, sec.  Heureusement en bouche l’orge se joint bien au petit côté citronné qui semble arrivé du houblon, et la finale est toute aussi simple, sans arrière-gout, sec et rapide quoi.  Être un peu méchant, on pourrait en dire qu’on visait trop large et pas assez précis, ce qui fait qu’elle frôle mais on n’en gardera certainement pas beaucoup de souvenir.  Pourtant, Mont-Louis est un si beau petit village.

Pit Caribou La Gaspésienne no 13 Robust Porter 6.2%

pcrbC’est juste moi ou avec toutes les vagues récentes de Double IPA ou Triple NEIPA, le terme Robust pour une bière à seulement 6.2% n’est pas représentatif?

La cote OO : B-

Sans risque.

Une porter, ça devrait toujours être un voyage d’orge moins chocolaté mais plus épicée que le stout.  Dans cette version célèbre de Pit Caribou, c’est de l’orge plus simple qui est livré, un peu vanillé, moins épicé que d’autres stouts mais pas trop de chocolat, on reste donc dans le territoire de la baie des employés de quai.  Pas de surprise de la voir aussi facile à accueillir en bouche, avec du cacao simple là aussi, bien que la mélasse, la fibre de coco, la cassonade et la cannelle viennent apporter suffisamment de variance à l’ensemble.  Sans flafla, un porter peu trop simple qui a peut-être le seul défaut d’être trop conservateur.