L’Octant Rocket Bière Sûre aux fruits 5.2% 3 IBUs

ORLa couleur parfaite pour une « porn beer ».

La cote OO : B

Eyes Wide Shut.

Ça va goûter le pas intelligent ça!  Du bonbon rouge (supposément au cerise, avec un dessin de cerise sur son emballage) et c’est tout, pour le meilleur (de ceux qui veulent du jus de fruits) et le pire (pour ceux qui veulent une bière).  Elle est toutefois pas mal plus posée en bouche, calcaire et pas très sucré; ça fait du bien et ça se dirige mieux que le nez exhubérant.  La finale est juteuse évidemment, mais bien sèche, comme si l’on avait trafiqué l’eau un peu.  On parierait aussi que le citron et le basilic qui ne se goûte à peine y sont pour quelque chose aussi.  Peu importe justement, d’une bière éhontément fruité on a droit à quelque chose de franchement frais.  Bravo à l’Octant de transformer la pornographie brassicole en bière (oui, bière) qui dépasse sa couleur.

HopEra Pup Tarts Fraise Rhubarbe Saison acidulée aux fruits 5% 9 IBUs

hptfr

On aurait mieux fait de mettre une branche de rhubarbe, mais, bon.

B  Pas obligé d’être en première ligne pour gagner le combat.

Saison ou brett?  Ça respire les levures très sauvages, acide certes mais ça prend tout un pif pour y trouver fraise ou rhubarbe; rébarbative?  Pas du tout.  Évidemment on plonge pour que la rhubarbe explose en bouche dans une gazéification toute aussi cachée par le manque de mousse que le fruit par l’abondance de funk.  Puis c’est la fraise et finale et enfin, la tarte fraise rhubarbe promise, toutefois toujours assaisonnée de levures qui me font beaucoup plus penser aux bretts qu’aux saisons.  Simple et droite au but (comme ses autres congénères de la gamme Pup Tarts), une bière à bonne base où les fruits sont complimentaires plutôt que dominants, qui se prend bien à l’aveugle pour le défi de tomber sur le bon fruit aussi.