Microbrasserie de Charlevoix 8e Jour Bière extra forte épicée 10%

Cote OO : B-

Sans damnation, ni glorification.

La Charlevoisienne ne cessera jamais de me surprendre par la couleur de ses bières, comme cette 8e Jour avec le démon à l’étiquette, à 10% et contenant des épices, mais qui est malgré tout aussi pale qu’une kristallweizen.  Il est ensuite difficile de trouver quelles épices font partie du mélange (muscade?  Estragon?) alors qu’en bouche on goûte davantage les levures belges assez fidèles de l’établissement.  Enfin, le démon se déchaîne – relativement, par rapport à l’olfactive et la gustative – mais derrière le petit élan de grain et la chaleur de l’alcool, ne subsistera qu’un filet d’houblons tirant sur les herbes séchées, et ce qui semble un faible et chaud baiser d’un piment (je dirais guajillo).  Fine et chaude et traître par un 10 qui goûte un 6 (pourcents d’alcool), mais peut-être pas suffisamment distinctive pour devenir un nouveau classique de la mythique de Baie St-Paul.