Chronicle Brewing (Bowmanville ON) Hero’s Handbag English Mild Ale 4%

La cote OO : B+

Parce que simple qu’est le style de la mild mais il faut savoir la maîtriser.

Très dominée par le grain, Chronicle sort ici des bières sûres pour une incursion d’abord très profonde en champs d’orge; ça part bien et ça part fort.  Une fois sur la langue, il y a un petit élan d’amertume mais le grain revient en sortie de manière hyper stable, avec exactement tout ce que l’on peut rechercher d’une malt avec bien du biscuit et tout plein de malt.  Parfois, les brasseries hétéroclites peinent à revenir aux classiques, ce qui n’est pas le cas pour Chronicle avec cette mild.

c1

Flora Hall (Ottawa ON) English Brown Ale 5.2%

fh3La cote OO :  C+

Parce que tous les pubs anglais se font pas faits pour les amateurs de football un peu plus rustres.

À force de renifler les verres pas très propres à la dégustation (spécialement au niveau du nez), on conviendra de cette brune anglaise qu’elle est de bonne orge, En bouche par contre, on se demande si c’est véritablement le verre car on a droit à une bière beaucoup trop discrète au palais; si l’on est en Angleterre, c’est dans un pub d’hipsters et non de hooligans.  La finale est plus mordante mais on est pas dans le champs d’orge où dans la cuve de porridge; On y ajoute donc une seconde gorgée pour y retrouver une belle brune… si elle ne semblait pas diluée dans de l’eau de Burton-Upon-Trent.  On en conclut donc quoi au juste?  Une belle approche des brunes, mais pas assez foncée pour son propre bien.

Valcour Brewing Company (Plattsburgh NY) Downie’s Demise English Ale 6% 55 IBUs

valcour2La cote OO : B-

Parce que les opposés s’attirent parfois, mais ici il y a un gros terrain vague entre les « bases » dichotomiques de grain et d’amertume.

Avec les excellents exemples de English Ale que l’on retrouve dans le nord de l’état de New York, difficile de ne pas remarquer cette Downie’s Demise au menu de Valcour.  Au niveau olfactif pas de quoi s’exciter vraiment mis à part un malt bien riche qui se poursuit en bouche de manière assez amère pour le style.  À saveur de noisette et pas étrangère à leur Copper Nails, l’amertume est persistante et laisse un peu l’expérience dans un bizarre de No Man’s Land.

Bryggjan Brugghús (Reykjavik Islande) B-Normal English Bitter 4.2% 28 IBUs

Belle mousse au soleil qui précède un nez ultra standard – ou plutôt Normal, pas trop sucrée mais très bien « orgéifiée ».  On pouruist le feeling « légitime » en bouche où le grain est ample et généreux, et qui se conclut par une longue finale fruitée.  Pour une bière qui se veut un classique de pub, ça fait fancy et ça reste de très bon goût.  Parfois la normalité ça peut être une très belle qualité.

La cote OO : B

Parce que c’est celle qu’on siroterait pendant des heures sur le quai à Reyk.

Second District (Philadelphia PA) Entwife English Dark Mild brewed with Rye 3.4%

2d1B-  Un ingrédient inusitée pour une bière usuelle.

Style intéressant, une mild au seigle n’est pas un mélange que l’on rencontre souvent.  On commence donc avec un nez caramélisé, mais où le sucre est contrebalancée par le poivre noir de la céréale.  Sur le bord d’être à saveur de biscuit, l’orge est plus standard pour la bouche, et ce malgré une texture fluidement aqueuse.  On aurait bien aimé plus de longueur, mais sinon c’est une petite anglaise toute régulière.

Great Lakes Brewery Pompous Ass English Ale 4.2%

glbpae

Quand « pompous » se révèle être à la bonne franquette.

Un pub londonien avec des banquettes en velours vert super confortable.

De sa belle couleur brune noisette, le nez aussi est super approchable avec son orge bien malté accompagné d’houblons nobles (je parierais East Golding).  Pétillante et plus fraîche qu’à l’olfactive, la bouche est légère avec un peu de grain à peine vanillé.  On le devine bien, la finale est dans la même veine mais davantage marquée par l’orge bien réchauffé par la flamme.  Une bière de pub sans contredit, c’est d’abord et avant tout une belle réalisation au niveau du grain.

Three Notch’d Brew Co (Charlottesville VA) No Veto English Brown Ale 5% IBU 30

tneba

Three thumbs up pour Three Notch’d.

B+  Quand simplicité volontaire veut dire bonne franquette.

Très noisette comme on les aime et aussi très velouté, une belle brune non stout quoi; ça part bien une soirée d’évaluation.  Pesante, le grain est plus rôti que prévue mais l’amertume n’est pas torp loin non plus.  Très belle explosion de ce même grain en finale, qui me fait encore plus penser aux bières English Brown du Corsaire, avec son atmosphère gustatif d’un café spectacle anglais.  Bon choix de houblons avec son petit côté fruité aussi.  Un peu de la Samuel Smith, c’est une américaine en l’honneur d’un anti-colonialisme d’inspiration très brittanique.

Frampton Brasse English Brown Ale 4.9% (collabo avec l’Isle de Garde de Montréal)

fbbaB+ Un tour en carriole: le cheval n’a pas la pédale dans le tapis mais la balade est très agréable.

Dès son beau parfum pas très houblonné on sait qu’on a à faire avec une bière définitivement plus anglaise que certaines autres brunes de microbrasserie québécoise. Un très beau développement de noix et d’amandes, le caramel est très bien contrôlé et discret, et le côté grain brûlé totalement absent. Douce mais trop sucrée, ce n’est pas la plus éclatée mais côté confort, dure à battre.

J’ai dû me contrôler pour la note car pour l’avoir bue directement à la brasserie un samedi après-midi de décembre, en venant de compléter mes achats de noël (sinon j’aurais donné A). Le tout avec les chevaux dans le champs juste à côté et les chiens qui se promènent dans la cour. En aperçevant le mont Ste-Anne au loin. Je n’ai rien contre le style chic chalet de l’Archibald mais pour tout amateur de bière de Québec, une petite visite à cette ferme brassicole s’impose à mon humble opinion.