Labrosse Mango Creamsicle Milkshake IPA 7.4%

lmcLa cote OO : B

Sorbet à la bière.

Moins foncée que cela et on croirait vraiment à un flotteur à l’orange qui aurait fondu.  Puis à y plonger le nez, on a la même impression : crémeuse comme peu, l’orange est hyper veloutée et difficile à ce point de croire à de la bière dans le verre.  Quand y goûte, on est surpris de l’amertume – faut simplement se rappeler que c’est une IPA avant tout – malgré que l’orange subsiste, puis la vanille vient aplanir le tout en finale.  On conclue enfin l’expérience avec une ascension finale de l’amrtume puis du picotement de vanille sur les lèvres.  « Oui, mais c’est du creamsicle à la mangue non? » .  D’accord, la mangue est évidemment perceptible mais le sucre et la vanille sont tellement puissant qu’on en vient à oublier la nature véritable du fruit.  Excessive donc?  Certainement.  Heureusement que l’amertume est là pour nous rappeler qu’elle contient du houblon (et mérite malgré tout de s’appeler IPA) alors le plaisir y est même pour certains un peu plus puristes.

Artisanal Brew Works (Saratoga Springs NY) Totes McGoates Orange Creamsicle 8%

abwtotesLa cote OO : B

Parce que même Ozzy la sniferait si elle tombait dans les fourmis.

Très parfumée mais principalement amère, heureusement pour une bière aussi bien « agrumée » la vanille sait apporter une certaine balance.  Pour la texture, cette Creamsicle est pesante sur les côtés de la langue mais l’amertume est disparue, tandis que l’orange monte de manière irréversible – dans le bon sens du terme – pour conclure à une version bière de la friandise glacée du même nom.  Bien que j’aimerais goûter à davantage de bière « normale » (sans fruit ou ingrédient non commun) mais pour celle-là, rien à redire.