Champ Libre Mini-Surette Citron-Lime-Romarin 4%

clMSLa cote OO : B

Les fruits avant les herbes.

Lactobaciles bien présentes et principalement le citron et la lime, tandis que le romarin est loin; à date ça semble bien fait et pas très loin de la Berliner Weisse.  La bouche est sur la lime d’abord puis le citron et toujours peu de romarin… peut-être pour la finale?  Plus ou moins mais très bonne astringence et de sécheresse sur les côtés de langue.  Pas assez de romarin pour l’indiquer sur la cannette, mais au moins la Berliner Weisse est bien faite, estivale mais qui respecte le caractère de cette bière de blé typique.

L’Esprit de Clocher Saison Citron’Ale Saison Citron-lime 5.1% 27 IBUs

ecscaNouvelle offrande en temps de COVID-19, n’en suffisait pas plus pour sortir la raison #jeboislocal.

Cote OO : B

Pas toujours humide en saison belge, on attend déjà les prochains excursions de la micro de Neuville sur le vieux continent.

Si à la vision de citron-lime vous vous figuriez du Sprite, on y est pas là du tout; c’est davantage le citron qui sort, et qui se mélange particulièrement bien au poivre noir de la levure saison.  La bouche est assez lourde en grain, et flirte avec le miel de l’orge tout en gardant le lien avec le citron, et finalement la lime qui amène encore plus d’acidité au mélange.  La finale est à la fois ronde et sèche, voire très sèche en aftertaste alors que le poivre noir remonte et le houblonnage vert ressort.  Légère et pour le printemps plutôt que l’été, l’Esprit de Clocher nous amène à autre part qu’une bière trop fruité, ce qui ne plaira pas nécessairement aux amateurs de « jus » de bière, mais avec un bel impact des levures le beer geek y trouvera son compte.

MonsRegius Acidula Citron Vanille 5.2%

maMonsRegius sont à la limite underground et c’est un peu un mystère.

La cote OO : A

Parce que j’échangerais le mille-feuilles Vachon et le Pepsi contre cette Acidula au bout de chaque champs en ramassant de la roche au gros soleil.

Bière ou meringue au citron?  Franchement sexy malgré qu’elle ne pourrait être difficilement plus dénaturée, à la fois mince de grain mais super concentrée en fruit.  Au goût toutefois le blé sort vraiment et c’est alors une berliner weisse parfaite pour la terrasse, avant une finale plus citronnée où l’on respecte le dessert à 100%.  Bravo aussi pour le lactose qui arrondit cette bière d’été vraiment bien roulée.  Vraiment vraiment bien roulée.

Microbrasserie Nouvelle-France Zeste Noir Porter au zeste de citron 5.4% 20 IBUs

zestenoirQuand on est pas vendu pour le concept mais que la curiosité l’emporte…  le nez est certes timide, comme si l’acidité du citron contrôlait la torréfaction du grain… à moins que ce soit le travail de l’avoine à la liste des ingrédients?  En bouche le grain est bien épicé et c’est une porter assez standard, mais sur le bout de la langue on ressent l’acidité du citron qui monte et qui monte… toutefois en finale, bien que l’agrume y soit, on a droit à un bon mélange de grain soutenu.  Est-ce que le zeste aura pû être plus poussé? Sûrement, mais on aurait perdu du caractère du grain alors on ne peut qu’applaudir la retenue.

La cote OO : B

Parce que c’est porter d’abord, citron ensuite.  Et plein de bel orge et de cacao et de chocolat noir pour bien répondre à l’agrume.

Loop Saison Citron & Gingembre 3.5% (Brasserie New Deal en collaboration avec Boldwin)

loopsaison

D’accord, je ne comprends pas vraiment le « Brassée en collaboration avec Boldwin ».  New Deal brasse la Boldwin… c’est pas comme si L’Archibald disait que leur bière était brassée en collaboration avec La Chipie et La Matante? Probablement quelque chose à voir avec l’administration légale de la chose.

Contrairement à leur Lime-Coriandre, ici le mélange entre citron et gingembre est à 50-50, avec le gingembre qui picote un peu plus au nez.  C’est tout de même le citron qui domine la bouche tout en gardant une place à l’orge sec (une petite place bien sûr), et c’est la même chose une fois avalée où l’on retrouve le citron dominant et le gingembre dominé – mais bien là.  Plus pesante que leur Lime-Coriandre par le choix de ses ingrédients et peut-être par sa levure saison, bien qu’estivale elle aussi au jeu des comparaisons elle arrive un peu à court. Quoique je serais curieux d’essayer les mêmes 2 ingrédients avec la base de gose.

La cote OO : B

Parce que la coriandre était fraîche dans les deux sens du terme dans leur gose, et qu’ici elle fait un peu de surpoids.  Mais on parle tout de même de surpoids à 3.5% alors les papilles s’en sortent très bien malgré tout.

Le Lion Bleu Gose au citron 3.8%.

lbgc

Ça faisait longtemps qu’elle m’était tombée dans l’œil… comment ne pas la remarquer?

Profonde et sombre pour une gose!  Le nez est toutefois discrète avec du blé et du sel, mais peu de citron.  Plus tard en bouche, le sel devient assez fort à un tel point qu’on veut l’avaler assez rapidement, pour y découvrir un citron qui à peine est finement salé.  Trompeuse et pas aussi monocorde que ce à quoi on pourrait s’attendre avec du citron bien dosé mais spécialement le sel himalayien rose qui fait beaucoup de sens une fois qu’on l’aperçoit à la liste des ingrédients.  Une gose mexicaine à l’instar de la pinata de Ras’l’Bock mais en version plus réglo, parfaite à la sortie du bain de sel au spa une chaude journée d’été.

La cote OO : B

Parce que retenue ne veut vraiment pas dire ennui.

Le Trèfle Noir California IPA Citra et Citron 6%

tncJoli nez, quoique non surprenant, d’agrumes qui ont laissé une belle place aux levures et au grain de la bière.  La bouche est très très affilée et piquante, sans retenue ni excès avec un citron qui se veut poli.  La finale est davantage houblonnée et amère, mais surtout longue toujours en flirtant sur la corde raide entre l’amertume exubérante et le généreux houblonnage.  Préférant les IPAs plus tranquille, la variété me convainc un peu plus, de là à y revenir plus souvent je ne suis pas certain mais c’est un verre qui va se vider rapidement.

La cote : B

Parce que c’est un verre amer qui ne rendra pas amer ceux qui aime l’amertume.

Le Naufrageur La Moussaillon Blanche au thym & citron 4.5%

nmbtc

Far away, so close.

B-  Synonymes… ou presque.

Par journées plus enrhumées, la différence entre thym & coriandre séché peu s’estomper, ce qui semble être le cas de cette blanche de nez normale malgré les ingrédients peu communs.  En bouche c’est le citron qui sort, brièvement mais avec une bonne intensité.  Le souvenir de celui-ci subsiste longuement, plus que la finale simple et efficace par grande chaleur.  Pas très profonde, le duo thym/citron est intéressant mais je garde allégeance à la coriandre et au curaçao.