Saint-Houblon Série Berliner Weisse Sour Cassis, Cerise et Groseille 4.7% 0 IBUs

shsccgLa cote OO : C+

Beau mélange, mais pas les bonnes proportions.

Une bière à trois fruits, c’est souvent davantage du jus que de la bière.  Le nez donnera certainement cet impression avec le cassis d’abord, puis la cerise.  Pour la groseille, il faut se forcer davantage.  Tout comme on trime beaucoup en bouche pour y trouver de la bière, on pourrait d’ailleurs facilement imaginer une berliner weisse avec sirop qui goûte moins le fruit, celui-ci ne laissant absolument aucune place au blé, mais peut-être à la groseille après quelques gorgées.  Pas mieux balancée en finale et encore plus portée sur la cerise, c’est un jus de fruits qui plaira sûrement aux amateurs de drinks d’été, mais choquerait peut-être l’Allemande du Nord-Est.

Oshlag Brett Cassis 7% 15 IBUs

obcConcept conservateur pour Oshlag qui fait habituellement dans le pas mal plus débridé.

La cote OO : C+

Parce que à qui sont les bretts?  À qui sont les bretts?

Si à l’olfactive on a du cassis qui domine, le côté velouté de yogourt est le bienvenu tandis qu’il semble enlever un peu du sucre.  Fraîche mais toujours portée sur le fruit pas très sucrée, celui qui s’attend à du funky trouvera plus une bonne pointe d’amertume, avant une finale sèche qui livre ce qui semble être du baril de gin vieilli (mais non, ce n’est pas à la recette).  Oshlag ne pouvait faire dans le simple ou l’attendu, mais pour cette Brett Cassis la partie brett est trop lointaine.

Unibroue Éphémère Bière de blé aux fruits Cassis 5.5%

ephemere_cassis

Pour dehors, gros max.

Pas convaincu des éditions éphémères d’Unibroue… est-ce que la version cassis saura me ralier à leur cause?

Si le nez a une seule chose à dire, elle le crie : « FRUIT! ».  Dans ce cas-ci, le cassis est donc tonitruant, éliminant toutes les chances de l’orge, du blé, des levures et du houblon d’exprimer le moindre mot de saveur.  C’est donc avec satisfaction qu’on retrouve le blé (un peu de) et  de houblon à l’arrivée en bouche.  Assez longue pour une bière de ce type, sans être une bière grandiose c’est pas mal mieux sentie que les insultants Jũ des Brasseurs du Monde.

La cote OO : C+

Parce que je la garde en 6 pack pour les invités.  Et on aura beau dire ce que l’on veut sur les plus ou moins (d’accord, moins) vraies lambics de Schoune, elles sont pas mal plus à mon goût que cette nouvelle éphémère, qui ne choquera personne non plus.

Maltstrom Jour de Fête au village des couleurs Bière sûre Hibscus Framboise et cassis 4.8%

maltstrom1La cote OO : B+

Parce que le party peut lever mais sans trop de décibels.

C’est la fête mais plus champêtre que beuverie, avec les lactobaciles qui me font penser à l’Islandaise Olvishölt grâce au nez de yogourt.  Bien fruitée en bouche, si l’on doit mettre des fruits dans la bière c’est de cette manière que j’aime les voir apparaître, bien accompagnés par les micro-organismes.  Pour amateur de sour, parfaite pour l’été.

Le Trèfle Noir Joannès Berliner Weisse (avec cassis) 3.4%

tnjbwB-  Bière?  Je pensais que c’était le jell-o aux fraises avec confiture de fraises ajoutées à la recette de ma mère.

Très opaque, je doute que la recette ne contienne pas de blé.  Profondément fruitée (des fraises) et à peine acidulée, la carbonation est bonne mais le fruit alourdit l’expérience gustative.  La finale est toutefois plus près d’une berliner weisse avec une belle balance entre l’eau calcaire et le fruit, avec un aftertaste un peu plus liquoreux.  Il faut savoir capturer la finale mais lorsqu’à l’aveugle j’aurais peur de ne pas la reconnaître comme une bière, elle doit perdre quelques points malgré sa grande buvabilité.

Trou du Diable Blanche aux cassis 5%

ttdbac

En popsicle?

B-  On accepte plus facilement la facilité durant l’été.

Petite bière légère avec du fruit entre la framboise et la cerise; le nez ne surprend en rien.  Pour la bouche, le grain est présent, l’orge étant teintée de blé, le tout dans une frivolité pas très profonde.  Le tout est beaucoup en bouche, où le bon choix de houblons ressort enfin pour contribalancer le sucré.  Avec un aftertaste limité, c’est une bière de canicule qui fitterait bien avec des popsicles (ou en popsicle?).