Multi-Brasses Zombie Bière sûre aux canneberges 5.5%

mbz

Moderne comme étiquette pour Multi-Brasses qui n’a jamais dépensé une fortune en marketing et design…

La cote OO : B

Passe-Partout, facile mais pour tous les jeunes aussi.

Est-ce qu’on a plus de malt foncé pour donner une teinte orangée aux canneberges? Le nez donne presque l’impression qu’on y a mis des oranges et le blé semble très sucré.  La canneberge n’a aucune subtilité en bouche mais le blé et le côté orange revienne compensé; certes hyper fruité et un peu lourde, en la gardant longtemps en bouche nous avons droit à beaucoup de saveurs aussi.  Davantage dessert que bière de soif, je la marierais avec un gateau aux fruits de noël, en n’ayant aucune peur qu’elle ne soit pas aimer.

SNO Snoberry sure aux canneberges 4.3%

sno1La cote OO : B-

Du Jell-O qui n’est pas à saveur de fruit, ça n’existe pas.

Canneberge.  C’est tout.  De la bière? Pas vraiment.  On reste donc uniquement sur la canneberge, même en bouche où la texture se rapproche d’une berliner weisse à peine crémeuse et empreinte de lactobaciles, mais le manque totalement de développement est un peu ennuyant.  Pas assez gouteuse – outre le fruit rouge – mais il s’agit tout de même de la meilleure de SNO en ce qui a trait aux fruits.

Le Naufrageur Vin d’Avoine aux canneberges 8.5%

nvaacA  Vin d’avoine aux canneberges fermenté avec une levure de pinot noir (…) un an en fûts de cognac et de pinot noir.  Comme un bon rub d’épices, plus que moins d’ingrédients font parfois la recette gagnante.

À peine dotée d’une petit ton rougée, ce n’est pas la canne qui est exubérante à la couleur, ni a l’odeur où cette de la marmelade d’orange franchement, franchement agréable qui acceuillent les narines dans cette expérience.  La bouche se dégage un peu de l’image trop confortable et pétille fort de ses canneberges pas foncé et d’un grain un peu difficile à discerner… peut-être plus en finale?  Oui, définitivement, c’est ce qui donne le punch du nez.  Un peu à l’instar de mon premier whiskey de blé (le Bernheim) ce premier vin d’orge se veut une merveilleuse découverte, à un tel point que même si j’apprécie la canneberge dans ce mélange, j’y déjà de gouter à la version « virgin » s’ils en sortent un.  Quoiqu’encore, l’aigreur de la canneberge est peut-être un bon contrebalancier à la rondeur du grain.  Enfin, l’important c’est ce qui reste dans le verre en ce moment, et non sans me rappeler le confort estival de la Oude Blanche du Trou du Diable, ce vin d’avoine aux canneberges est tout à fait indiquer pour un dimanche après-midi pendant que la blonde, les enfants et les chiens dorment.

Brouhaha Coup de Soleil Blanche aux framboises, canneberges et bretts 4.5%

bcdsC+  Bière en minuscule avec FRUITS en majuscule.

Canneberges et tout le reste…sauf l’orge.  Une bière?  Boisson de malt assez sèche avec la framboise qui ressort aux papilles et qui semble départir l’intérieur des joues de toute sa salive.  Retour de la canneberge en finale, accompagnée de levures brett qui n’ont pas assez de pep pour être remarquable.  Correcte mais trop unidimensionnelle, ne laissera pas de souvenir outre le cahier de notes.