À la Fût British à l’érable Brune aux noix et à l’érable (revisite Mars 2021) 4.1%

Cote OO : B

De la belle visite anglaise.

Le parfum de la nut brown est l’une des signatures olfactives des plus incontournables.  Et s’il y a un parfum qui fait bien avec la noix, c’est bien l’érable, plutôt boisée que sirupeuse.  Dans cette brune qui n’a de léger que le pourcentage d’alcool, l’orge se baigne bien au-dessus des papilles tout comme la noix de grenoble qui vient de plonger du deck (de bois d’érable évidemment).  La finale voit de son côté  le sirop et l’eau d’érable triompher en sortie, sortie des plus habiles et douce d’ailleurs, qui serait parfaite pour la boite de repas de cabane en ce printemps 2021.  Rien de manqué et bâtie sur une bonne base, une british dans les règles de l’art québécois.

Malbord La Capitaine Roots British Special Extra Bitter 4%

mcrLa cote OO : B-

Ça peut être tempéramental un anglais?

Qui dit ESB – ou plutôt dans le cas ici présent SEB – dit du malt biscuit et on a d’ailleurs droit à du biscuit sucré, qui n’est pas extra bitter, pas du tout.  L’arrivée en bouche déçoit un peu car ne subsite que de l’amertume sur le bout de la langue (c’est correct après tout, il en fallait) mais ça manque un peu de corps à mon goût.  La finale recentre et recadre, on se rappelle l’orge et l’amertume, tous en même temps.  Une bière « en moments » où on y va avec le confort avec la nouveauté.

À La Fût British Brune aux noix 4.7%

alfbnr

Le puriste en moi, mais quand je vois une appelation « bière aux … » je m’attends à ce que le … fasse parti des ingrédients.  Sinon je veux ma bouteille de single malt « Ardbeg au pneu Toyo ».

Dotée d’un reflet à peine écarlate pour ne pas le confondre avec du cola, au nez on s’en démarque plus avec des effluves entre vinaigre balsamique et noix de grenoble.  On poursuit dans la noix pour la bouche, en ajoutant du grain qui à l’image de leur Wallace démontre bien la qualité du grain mauricien.  La finale reste dans le même ton et la même qualité, en démontrant qu’on peut être plus intense qu’une Newcastle Brown pour aussi bien représenter le style Nut Brown Ale.

La cote OO : B+

Parce qu’À la Fût sont certainement plus reconnu pour leurs bières aux levures sauvages – leur Rouge de Mékinac aussi qui s’inscrit facilement dans un top 5 des meilleures bières québécoises – mais on peut voir qu’ils savent s’y prendre aussi lorsqu’ils décident de jeter un œil du côté Brittanique.

À la fût La British à l’érable Brune aux noix à l’érable 4.1%

bal B  Une superbe balance qui démontre que subtilité et aromatisé peuvent rimer.

C’est une bière qui doit se reposer mais qui vaut la peine d’être attendu car après avoir respirer un peu, elle livre un beau mélange de bière brune, de noix et d’érable, celui de la crème glacée au croquant d’érable.  Au goût c’est la noix de grenoble qui est intense au milieu de la carbonation, intense mais en restant bien dosée.  À grande gorgée, c’est une très bonne bière, assez volubile sans être exubérante.

Tel que recommandé sur le contenant, je suis maintenant dans le camps des amateurs de « pint glass » pour les bières foncées.