Bottomless Brewing (Geneva NY) Farmhaus Saison 4.5% 25 IBUs

bb5Après un début de palette un peu ennuyeux, les doigts sont très croisés pour boire quelque chose qui vaut le détour outre la visite de la bâtisse.  Mais encore une fois le nez est trop retenu même s’il ne s’agit pas des pires verres pour servir de la bière.  Donnant donc l’impression d’une petite grisette, elle passe cependant très bière en bouche, le tout en fraîcheur et marqué par les levures.  Enfin une bière qui a du caractère!  La finale est encore plus portée sur les levures et les houblons qui amènent un feeling de printemps vert à l’expérience.

La cote OO : B+

Parce que moins finale que fraîche mais une très belle adaptation libre de la grisette, façon américaine.  On arrête donc devant la grosse étable!

Bottomless Brewing (Geneva NY) Bohemian Pilsner 5 5% 35 IBUs

bb4Comme c’est la nouvelle mode fallait bien que Bottomless Brewing l’essaie… malheureusement peu d’odeur et rien d’excitant ici.  L’amertume mord bien en bouche et le grain finit par se pointer mais encore une fois rien pour écrire à sa mère bohémienne.  La finale est dans le même style,  donc outre son amertume bien marquée en aftertaste, ce n’est pas ici qu’on réécrira l’histoire de la bière.

La cote OO : C+

Parce que somme toute, même si elle fait tchèque elle fait ennuyante.

Bottomless Brewing (Geneva NY) Raspberry Wheat 4.6% 25 IBUs

bb4Quand on parle du plus gros vendeur d’une microbrasserie, on ne parle probablement pas de la plus typique ou originale.  À Bottomless, il s’agit d’une bière de blé aux fraises, où le fruit ne semble pas trop artificiel malgré qu’il couvre un peu trop le blé au goût de certains.  En bouche, l’orge monte un peu plus, et la fraise se calme sur le sucre, même si elle paraît plus arrondie en finale.  Ne pas faire d’erreur, c’est bien, mais on la voit un peu trop partout cette bière de fruit de blé.

La cote OO : C+

Parce qu’elle a sûrement son public tout en restant pas trop artificiel, mais que ça demeure une recette trop éprouvée.

Bottomless Brewing (Geneva NY) Peach Shandy 4.8% 21 IBUs

bb5À quoi s’attendre dans un shandy autrement que du fruit, dans ce cas-ci de la pêche?  Celle-ci est bien sûr présente, mais semble cacher quelque de bizarrement secret (le grain de paradis qui semble en hommage à Ommegang).  Très ample, malgré le nom shandy on goûte l’influence du grain d’orge, le tout jusqu’en finale où l’amertume se joint au feeling général de bière.  Très correcte, l’ajout de l’épice est intéressant mais on reste dans la légèreté.

La cote OO : B-

Parce que le feeling de pilsner aromatisé reste un bon choix pour le beau-frère.