Great Adirondack (Lake Placid NY) TrailJammer (Blueberry Lemonade) Sour 4.6%

ga_march20La cote OO : B-

De circonstance plutôt que de goût.

Davantage bleuets que limonade, autant au nez qu’en bouche où l’on cherche toujours la limonade qui n’a pas du tout ou bien trop subtilement.  La finale est d’ailleurs similaire et plutôt sucrée, trop facile à mon goût personnel.  Bien que bien goûteuse, on la réserve pour les amateurs de sour gratuites.  Par contre sur la terrasse en hiver, on ne peut pas dire qu’elle ne fonctionne pas.

Two Rivers (Easton PA) Gose is Gross Blueberry Gose 5.5%

tri3À la hauteur de 5.5% pour une gose, il faudrait se demander sur la recette…

La cote OO : B

Parce que ce n’est pas parce qu’elle est pimpante qu’elle ne peut pas être relax.

Avec un tel type de bière, il faut penser que le bleuet sera tonitruant et exubérant; cependant outre la couleur c’est une bière qui se veut assez neutre, au point d’à peine y détecter le fruit ne serait-ce que de la couleur.  Le goût aussi est mitigé avec le sel de la gose qui pose belle opposition au bleuet, qui finit par gagner si on le garde longuement en bouche.  La finale s’approche quant à elle du yogourt aux bleuets, sans tomber dans le trop crémeux.  Côté finale, même si le goût de bière sûre est un peu trop atténué, la longueur est bonne.

Somme toute, une bière d’équilibre à défaut de respecter le côté plus acide de la sour ale.

John Harvard Brewhouse (Hancock MA) Blueberry Bliss Ale

jh3

B- Un bon souvenir n’est pas mieux qu’un bon temps présent.

Il y a de ces bières qui semblent bien fitter avec les crêpes, celle-ci sûrement.  On échappera donc pas au fruit, hors ça tombe dans l’assaisonné plus ou moins subtil dans une texture laiteuse (on passe aux céréales, ou encore directement sorti de ma jeunesse d’un bol de pain blanc, de bleuets, de lait et de sucre).  Dans le même genre en sortie, l’orge tente de vivre mais c’est trop peu trop tard.  Bravo pour l’appel à la nostalgie mais comme bière ça score moins fort.

Sweetwater Brewing Co (Atlanta GA) Blue Wheat Ale with blueberry 4.6

swbC-  Quand l’étiquette stipule « malt beverage with natural flavor ».  D’emblée les bleuets sont indéniables mais étonnament frais: les petits fraichement ramassés davantage que les gros de culture achetés à l’épicerie.  Pas vraiment de bière par contre.  Poursuite du thème trop fruité en bouche où le bleuet est encore très présente, avant de bifurqué sur de l’anis étoilé en finale.  Bière de soif ou pour une visite impromptu au Lac Saint-Jean mais j’ose croire qu’on est capable de faire plus subtil du côté des bières aromatisées.  Mais elle s’appelait Blue après tout, et reste très buvable.  En autant qu’on s’attend pas vraiment à une bière.