Buried Acorn (Syracuse NY) Scythe & Flail Blond Ale (Mixed fermentation ale in red wine Barrels) 5.9%

basfTrès funky mais légère, c’est du jus d’orange qui rentre des bretts qui rencontre de la pomme verte et des noix.  Un nez qui n’est donc pas très « focus » mais qui sait attirer l’attention de l’amateur de bière funky.  C’est ensuite surtout la pomme verte qui se présente aux papilles, dans une tenue de bouche pas assez gazéifiée pour le style.  Ouch, il a fallu arrêter d’écrire cette critique pour tenter de comprendre la finale épiquement teintée par les levures, pas celle des lambics ni des bretts belges mais quelque chose d’encore plus sec, le tout encouragé par le houblon en dry hopping et la vanille (ainsi que le vin rouge qui devait encore rouler dans le baril avant de le remplir de bière).  Pour le peu de bières goutées chez Buried Acorn, celle-ci est une bonne représentante pour montrer que la petite nouvelle de Syracuse ne fait rien à demie mesure.

La cote OO : B

Parce que c’est une bière extrême qu’on ne pourrait qualifier de bien balancée.  Or si l’on avait jamais oser en musique on aurait peut-être seulement que des grands orchestres et pas de rock.  Simplement à ne pas servir à des néophytes.

Ommegang Brewery (Cooperstown NY) Gnommegang Triple Blond Ale 9 5%

omm_lastNommée en l’honneur de la levure à sa base (Gnome, réputé pour se brasser rapidement), on y trouve d’ailleurs un nez qui sans être très fruité se veut particulièrement teinté par les levures qui donne un nez légèrement poivré.  On migre par la suite sur l’orange qui passe rapidement en bouche avant la finale bien belge, bien mielleuse et avec un orge qui semble ne pas s’être trop approché de la flamme pour sécher.  Somme toute outre son pourcentage d’alcool une blonde belge un peu anonyme et pour une bière venant d’Ommegang, difficile d’être emballé.

La cote OO : B-

Parce qu’en six pack à prix correct on boit sans réfléchir, mais définitivement pas une bière à servir sérieusement dans un salon de dégustation.

Broadway Dandelions Bière Blonde Légère miele et pissenlits 4%

bd

Un long séjour en bouteille qui joue un peu trop sur la carbonation.  Sur le goût…?

B-  Un spectacle d’Alice Cooper en version acoustique.

Dès fois il faut un petit incitatif de plus pour essayer un vieux classique qui ne nous a jamais attiré; 30% de rabais c’est un bon incitatif malgré que je crois que c’est parce que la bouteille traîne sur la tablette depuis un an.  Olfactivement, pour le moindrement bizarre mais attendu : autant sucré qu’herbeuse et sûre.  Le grain?  Pas vraiment.  Pas très volubile en bouche je m’attendais à plus même si le miel livre une bonne bataille, simplement un peu trop tranquille, au pissenlit.  La finale est encore plus tranquille en étant celle d’une blonde sucrée mais assez anodine; définitivement exit le pissenlit.  En résumé, plus on s’enfonce dans cette bière plus elle devient normale.  Légère déception, j’aurais peut-être préférer être plus choquée.