La Fosse Clément en Bermudas bière hypothétique (mélange growler de 50% Clément Gingras 50 Bermudas) 4.5%

fcebUne expérience avant tout : dans un growler, prendre une moitié de gose clémentine-gingembre et une moitié de berliner weisse melon d’eau à même la ligne de fût, on fait vieillir une semaine et on goute : ça donne quoi comme cocktail?

La cote OO : B

Au beau milieu.

A quoi s’attendre avec ce mélange multi-fruit?  De par la force de la clémentine de la Clément Gingras, on est assez surpris de voir le melon d’eau de la Bermudas être aussi évident.  Pour commencer donc on a un mélange qui tient vraiment la route, il faut donc y goûter pour y découvrir une bière sûre mi-clémentine mi-… difficile à dire.  Le melon est moins évident qu’au nez et c’est le gingras… euh gingembre qui fait picoter le bout de la langue.  La clémentine éclipse donc tout le reste en finale qui se veut plus laiteuse que la gose proprement, et peut faire demander à quoi ressemblera la Clément Gingras sans le sel.  Est-ce qu’elle tient la route donc?  Il faut la comparer avec ses parties : meilleure que la Bermudas, moins bonne que la Clément Gingras.  Elle fait donc demander aussi à quoi ressemblerait la Bermudas Salée (en mode gose quoi) mais certainement, répond par l’affirmative à la question « est-ce que je peux mélanger ces deux restes ensemble? ».  C’est un growler qui ne finira que par être vide.

La Fosse Bermudas Berliner Weisse au melon d’eau 4.5%

fosse2Le défaut – ou la qualité – du melon est qu’il est difficile de le faire gouter sans devenir éhontément sucré. Comme la fosse aborde-t-elle ce fruit?

La cote OO : B-

Pas mauvaise, juste moins bonne.

Assez sèche, elle est assez, voire très peu bavarde en bouche.  C’est donc ainsi que l’on retrouve cette Berliner Weisse qui ne semble pas être vraiment arrondie par des levures de style lactobaciles.  Pourtant la bouche est bien ronde mais elle semble aussi sucrée… peut-être un relent de leur gose?  La finale est sèche et montre finalement son fruit, tranquille, comme il se doit en fait.  Tranquille par son fruit mais extrêmement buvable et légerèment teintée par un houblon qui semble assez agrumé, elle souffrira le jeu de la comparaison avec la Clément Gingras, pas mal plus caractèriel.  Ç’en fait une mauvaise bière?  Pas du tout, simplement moins inoubliable.