Emporium Battaglia Sûre aux abricots et à la mangue 6.4%

Cote OO : B-

Simplement ça.

Bien pâle à l’olfactive, mais principalement pour le côté bière et mangue; j’ai l’impression d’avoir un bon vieux Ju-Tel à l’abricot sous les narines.  Le liquide est particulièrement pétillant et frais, exit l’aspect laiteux qu’on aurait pû détecter au nez alors que la finale est en gras mangue.  Défaut à noter principal : le manque de longueur.  Pour une édition un peu plus spécial de l’Emporium, on pouvait s’attendre à mieux.  Ça reste heureusement une bière de fruits agréable, mais simplement ça.

Bièrerie Shelton Milkshake IPA sûre aux abricots 6.5%

smiLa cote OO : C

Dans le champs de ne pas être dans le champs.

Heureusement pour l’olfactive, les houblons à tendance fortement agrume font une bonne opposition à tout ce fruit d’abricot trop sucré.  Or, on ne peut que tomber dans le négatif avec cette bouche beaucoup trop jus pas vraiment bière, spécialement par ce qui semble être beaucoup trop de lactose à la recette, ce qui booste encore plus l’abricot, l’orange et même le raisin.  Pour la finale, c’est de la vanillée, trop poussée encore dans cette bière « trip d’ingrédient » trop rectiligne.  Agréable, estivale mais pas très brassicole… ou agricole.  Où est l’orge?

Schoune Collection Douce Caresse L’Expérience d’une bière de blé aux abricots 4%

sdcTrouvé dans le fond du dépanneur, le genre de bière que j’aimerais connaître la date… aucune surprise donc de voir les bulles disparaître en 10 secondes.  Au nez exit la bière c’est du sirop d’abricots très épais.  C’est donc avec appréhension que l’on goûtera à une bière dont l’arrivée est à la hauteur du nez mais prend un tournant presque vinaigré inquiétant.  La finale est encore plus profond dans le contenant et fait un peu peur avec un élan de vieux thé noir éventé.  Une des rares bières dont je ne finirai pas le verre… et j’ai déjà eû de bien meilleures caresses.

La cote OO : E

Parce que pour être juste, je devrais en goûter une plus fraîche, mais je crois que ce n’est plus possible.  Et comme il n’y a aucune date sur l’étiquette, c’est une bière que je ne peux que recommander de ne pas prendre même si on veut faire une blague.

La Barberie Sûre aux abricots 5% 10 IBUs

bsaa

On ne peut pas dire que la couleur ne fitte pas avec le fruit.

B- Le fruit dans toute son habile retenue.

Immédiatement, le nez me retourne au Jutel de mon enfance (celui à l’abricot bien sûr), malgré qu’au goût la chose est entrecoupée d’une rapide vague acerbe et calcaire.  Par contre lorsqu’on y lit qu’on doit goûter le blé… subtilité quand tu nous tient… les papilles?  On termine le tout de manière pas trop sucrée mais vraiment sucré, avec un aftertaste plus calcaire que sûr.  Pas très subtile comme bière aux fruits (Ale-I-Six quelqu’un?) mais mieux dosée, on pourrait presque croire que La Barberie mérite sa place en épicerie.