Pour le pire (bottom 5)

cbAnheuser Busch Budweiser 5%
RV E+  Une réussite, dans l’optique où on s’attend à une bière passe-partout (autant au niveau versatile qu’enfantin) qui se vante de n’avoir aucun arrière-goût.  L’odeur typique de la bière générique, avec du grain qui chuchotte à l’autre bout du tailgate.  Côté saveur, l’amertume est bien contrôlé mais après 4 secondes, ne reste plus que de l’eau.  Bière?  Je dirais davantage de l’eau alcoolisée et aromatisée au houblon conçue pour les enfants.

Brasseurs du monde la Seiglerie bitter au seigle 4%
Rv D+  Le nom de la bâtisse et non le contenu.  D’emblée, ce n’est pas mon style; beaucoup trop amère.  Citronnée, le seigle joue un rôle très secondaire.  Peu d’aftertaste hormis le miel je n’y trouve que de l’orangeade effacé.  Pour une bière au nom de réserve de grain, ça manque de céréale.

moraliteDieu du Ciel Moralité IPA américaine 6.9%
Rv D  Horticulture avant agriculture.  Il faut outrepasser le nez d’orange et de citron qui laisse présager un houblonnage des moins subtils; heureusement en bouche l’arrivée est amère mais avec juste assez de profondeur qui la départage des bières grand marché.  La finale pour sa part est plus dosée, et conclut un ensemble que j’approximerait à un whisky irlandais triple (et trop) distillé.  C’est bien beau les fleurs, mais le champs aussi est important.

Brasserie Dunham Saison Rustique 6%
Rv D  Blonde unidimensionnelle: plus agréable à regarder qu’à discuter de politique.  Super houblonné et d’agrume très acide, le pH semble diminue encore plus en bouche pour ressembler à du pur jus de houblon.   Certes raifrachissante, mais vraiment pas pour ceux qui préfèrent les stouts ou les saisons avec de la profondeur.  En plus pour un brassin spécial (et plus cher) je m’attendais à mieux.

espiegle-cropSaint-Arnould L’Espiègle Rousse seigle et sarrasin 7.5%
Rv E+  Une grosse farce pas subtile.  Vraiment mais vraiment épicé, un pied-de-nez insolant de graine de fenouil et de sarrasin.  Goût encore plus intense qui n’est plus insolant mais effronté, et qui s’intensifie au lieu de se calmer avec les gorgées.  Assomé de mélasse, c’est un mégaphone à la bibliothèque avec un petit + pour le courage mais une bière qui dans mon cas est un Echec.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s