La Chouape Cerise Sour 5%

ccsLa cote OO : C

Qui trop mince n’éteint pas suffisamment.

Cerise, probablement marasquin, bien parfumé mais à la limite de l’artificiel; difficile d’attendre quelque chose de posé.  Qu’en est-il du goût?  Sec oui, pas trop sucré oui mais le goût fait un peu trop sirop et moins le fruit qui pousse dans les champs.  Le houblonnage semble de la partie pour l’aftertaste mais c’est un peu trop tard : on a l’impression d’avoir une sour hyper-sèche mais hyper courte, et surtout contenant du fruit qui ne fait pas très naturel.

Dogfish Head (Milton DE) Sea-Quench Ale Session Sour

dfhsqaLa cote OO : B-

Une margarita avec un peu trop de vodka.

Tel qu’attendu, de la key lime pie avec du poivre noir (la lime noire?).  C’est aussi compact et mi-sucré, tandis qu’en bouche c’est à la limite du amer – disons alors très acide, sur les bords du pamplemousse.  La finale est plus simple, dominée par la lime très verte cette fois-ci, et dans une finale totalement sûre.  Certainement, trop sèche pour une gose, c’est toutefois une belle sour avec une petite pointe de coriandre attendu, mais surtout de la lime, beaucoup de lime.

Thin Man Brewery (Buffalo NY) Minkey Boodle Raspberry Sour Ale 7%

mbrsLa cote OO : C

Pas sans goût, sans émotion.

Framboise surpuissant veut souvent dire bien sans grand fondement ou profondeur; le nez ici fait donc un peu peur et il faudra y gouter pour tenter de ne pas croire à une bière toute aussi puérile que passagère.  Encore en bouche il s’agit d’une boisson fruitée et non d’une bière, et en matière de boisson gazeuse à la framboise difficile de faire davantage.  La finale est similaire quoiqu’un peu plus ronde, et même si mes enfants l’aimeraient probablement en tant qu’adulte, une bière qui passera toute aussi facilement en bouche qu’en mémoire.

L’Emporium Frullato Sûre aux fruits 5%

emp_mars_2020La cote OO : B-

Version bière du punch aux fruits spikés.

Une chance que le côté végétal amène du jus de fruit, car la framboise domine du nez à la bouche, même si le fruit de la passion est perceptible, tout comme le houblon (je dirais centennial et cascade) qui sévit sur le bout de la langue.  Un peu plus houblonnée et plus sèche, elle fait jus de fruit mais en gardant la main sur le côté bière.  Magie non, plutôt un choix judicieux pour apprivoiser les bières pour quelqu’un qui aiment les jus.

Brasserie La Fosse Moins Quart Sour (bue à l’Emporium) 5.5%

emp_mars_2020La cote OO : C+

Une chance qu’il est bon ce jus… cette bière je veux dire.

Avec une liste d’ingrédients plus long que le serveur ne se rappelle, difficile de savoir à quoi s’attendre.  Pas surprenant ainsi de la voir aussi peu transparente, avec un nez qui est le même qu’un sorbet aux fruits des champs.  La texture en bouche est un peu la même chose, ça n’a plus rien à voir avec de la bière en fait, crémeuse à la manière d’un smoothie fraiîchement fait aux framboise.  La finale est un peu plus claire avec un bout d’agrume (je dirais de la clémentine mais je me laisse probablement influencer par la Clément Gingras), mais c’est « too much », très froide comme un smoothie peut-être mais pas comme bière.

La Souche Catharina Bière de blé sûre aux fruits de la passion 6.4%

scathLa cote OO : C+

Trop de passion qui été la passion.

Ma définition de « nez approchable » pour une sour avec fruit : Oui du fruit mais le blé bien vert s’y trouve aussi, spécialement dès qu’on la verse.  Exit la céréale en bouche tandis que le jus de fruit de passion enligne le tout vers une bière rectilignement trop simple.  Plus ronde en finale et spécialement sèche en aftertaste (comme si l’on avait croqué des pépins de kiwi séchés), après un début plus posé, on ne peut conclure qu’à un jus de fruit à la bière et non le reste; elle plaira à certains (ceux qui n’aiment pas la bière normale) mais quant à l’auteur de ces lignes, il juge qu’il se fait mieux.  Mieux contrôlé.

Nightmare Brewing (Brewed by Dorchester Brewing Boston MA) Blood Eagle Scandinavian-Style Sour ale 7.5%

nbeaBrewed with Lingonberries, hawthorn berries, cloudberries, strawberry, plum, pear and tart cherries.  Trop complexe?

La cote OO : B-

Il faut croire que j’aime mieux les levures scandinaves que leurs petits fruits

Pas si mélangeante que ça pour le nez : oui un peu n’importe où olfactivement, mais se résume bien en pointant à quelque part entre la framboise et la cerise sûrette.  Peu d’orge et de houblon pour l’instant donc, juste du gros fruit crasseux qui se poursuit aisément en bouche en délaissant la framboise et en tombant dans la baie des champs un peu inconnu (est-ce le lingonberry, le hawthorn, le cloudberry?) tandis que la finale se joue entre le pruneau et la fraise.  Exclusivement portée sur le fruit (ou presque) on ne peut pas dire que c’est raté, mais on ne criera pas au grand succès non plus.  Un autre cas de less is more habituellement.

Peekskill Brewery (Peekskill NY) Simple Sour Sour Ale 4.5%

pbssOn devrait lui donner des point supplémentaire pour le nom très approprié.

La cote OO : B-

Simple, simple simple sour.

Elle a tout d’une berliner weisse calme en lactobaciles cette bière juste assez odoriférante pour ne pas causer l’ennui.  On l’avale donc en grande gorgée dans l’espoir d’en gouter davantage, mais c’est toujours le même blé sûr que l’on ressent principalement sur le derrière de la langue, et peu d’autre chose pour une bière, oui vous l’avez deviné, simple.  Pas autant que sa finale un peu orangé qui pourrait ressembler à une blanche orange-coriandre si elle était sûrie.    Pas vraiment de défaut, mais côté qualités, outre bonne bière d’été ou de tailgate, on cherchera un peu plus nuancé.

Great Adirondack (Lake Placid NY) TrailJammer (Blueberry Lemonade) Sour 4.6%

ga_march20La cote OO : B-

De circonstance plutôt que de goût.

Davantage bleuets que limonade, autant au nez qu’en bouche où l’on cherche toujours la limonade qui n’a pas du tout ou bien trop subtilement.  La finale est d’ailleurs similaire et plutôt sucrée, trop facile à mon goût personnel.  Bien que bien goûteuse, on la réserve pour les amateurs de sour gratuites.  Par contre sur la terrasse en hiver, on ne peut pas dire qu’elle ne fonctionne pas.

Allagash (Portland ME) Coolship Pêche Aged in Oak Barrels with peaches 6.8%

acpLorsqu’on visite la salle du coolship au beau milieu des installations d’Allagash, on comprend.  Une fresque d’église brassicole quoi.  Bref, dire que mes attentes sont élevées sont un « understatement ».

La cote OO : A-

On s’en fout du taux de change.

D’emblée, le nez vient réconforter celui qui craindrait une bière trop dominée par la pêche :  celui-ci est funky à souhait, mais pas par l’étable d’une brett;  la souche plus sèche de bord Atlantique de l’état du Maine claque au nez, de manière positive évidemment.  La bouche aussi est sèche (et très pétillante), c’est donc une pêche gouteuse mais raisonnablement sucrée qui frotte les papilles plus qu’elle ne les flatte.  Conclue par de l’orge tranquille, des houblons assez présents pour le style et une levure salée et vanillée, c’est un exercice beaucoup gratuite que les exercices trop fruitées de Lindemans, spécialement sa lambic pêche. À 17$ américains, certes pas donné mais vaut chaque centime.