Le Presbytère Hymne à la Mort Imperiale Berliner Weisse 9.7%

Ce n’est pas tous les jours qu’on peut faire face à une berliner weisse qui frise le 10%.  On espère certainement qu’elle va nous défriser un peu!

Cote OO : A-

Parce que même très froide la bière ça peut marcher sur une peau d’ours.

Ça fait toujours du bien de voir une berliner weisse de couleur et de nez normal; oui trouble et oui remplie, mais alors remplie de lactobaciles mais pas de flaflas outre une rondeur qui semble déjà palpable au nez.  Bon, tel que prévu, la bouche est lourde, un peu agrume et le blé pesant, mais on touche juste la bonne note d’acidité aussi.  Et si l’on voulait être convaincu de l’alcool, une fois en gorge aucun sceptible ne serait pas confondu-du-du : avec des notes de sucre candi et de pain de certaines belges, on peut goûter à quel point les levures ont travaillé fort, et même lorsque bue très froide elle saura vous réconforter même si elle ne goûte pas si l’alcool que cela (lire ici, chaude mais traître aussi).  On conclura par une berliner weisse un peu orangée, qui fait belge à la limite; elle se révèlera donc difficile à size, mais pour les plus puriste du style un délice.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s