Microbrasserie de Charlevoix Dominus Vobiscum Triple 9% 17 IBUs

Cote OO :  B

Plus haute mais plus basse.  Mais plus haute que la note injuste qu’un évaluateur débutant lui donnait en 2009 (un honteux C+).

Bien que l’ordre numéraire imposerait naturellement de la boire après la Double, cette triple a un nez qui est autrement plus simple et léger que sa sœur.  Elle reste néanmoins florale, céréalière un tantinet et invitante, c’est une bière que je recommande de s’y approcher le nez à défaut de s’y plonger (un petit peu de mousse sur le nez n’a jamais tué personne).  La Karmeleit et son froment vient à l’esprit dès qu’on la goute; nul doute qu’à l’aveugle on la croirait arriver de l’autre côté de la grande marre.  Les fleurs épicées redoublent d’ardeur en finale mais le blé… ou plutôt l’orge, car le blé n’est pas à la recette, surprise qui explique toutefois la texture plutôt liquide.  Au fil des gorgées l’amabilité augmente, mais on doit par contre en arriver au constat qu’elle n’est pas à la hauteur de la double, mais un beau B, ce n’est pas comme si elle n’était pas une bonne bière.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s