Le Naufrageur Doppelbock Sure Forte aux bretts 10.5%

ndsQuand on arrive dans une micro et qu’il y a une douzaine de nouveautés jamais goûtées, il y en a toujours une qu’on « spotte » immédiatement.  Au Naufrageur en été 2020, c’était celle-là.

La cote OO : B+

Parce que « du gros jus » ça s’applique aussi à la bière.

C’est juste moi ou elle a une jolie teinte rouge?  Ça lui va bien car le nez est justement en brune et rouge des Flandres, particulièrement porté sur le cola.  Aux cerises je dirais.  Les bretts sont aussi présentes, mais subtilement : on est loin de penser qu’on est derrière la ferme.  En bouche, elle décape un peu, puis l’orge de la doppelbock jusqu’alors tranquille se déchaîné; de la Belgique on passe à l’Allemagne.  Puis on avale et on retourne en Belgique, davantage sûre que brettée.  Pour conclure, le grain revient contrebalancé par les levures, triomphant ici d’une doppelbock qui cache très bien ses 10% et plus d’alcool.  Dangereuse donc, quand on parle de bière multidimensionnelle, on y est totalement.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s