Le Castor Fructus Brassée avec goyave, mangue et fruit de la passion 6.3%

cfLa cote OO : B+

Rigaud est au sud du Québec.

On s’habitue à la levure sauvage du Castor, mais on ne s’habitue pas;  car en s’habituant j’en deviendrais moins ravi mais le nez sauvage et le côté un peu âpre de la goyave a de quoi charmé.  Ronde à l’arrivée, cette bière à fruits à noyau et ronde, que j’essayerais d’en faire un sirop pour verser sur de la crème glacée ou la mélanger à du yogourt.  La finale est davantage vanillée, et amène plus d’horizontalité aux 3 fruits qui la peuple sans la dominer; elle me fait penser à bien des bières à fruits à Noyau qui se laisse emporter et celle-ci triomphe par sa simplicité et sa balance.  Dieu que le Castor sont pas assez reconnus au Québec; si le Trou du Diable a bien réussi avec ses bières de toutes les sortes, la moins volubile Rigaudienne le fait aussi bien mais de manière plus discrète.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s