Le Presbytère La Rose-à-Rose Bière ambrée au miel, sirop et eau de rose 4.9%

prarLa cote OO :  B+

Comme l’une des rares bonnes chansons fait par un chanteur pour ses enfants ou sa blonde.  Pas quoi ce soit rare pour le Presbytère de tomber dans l’excellent, et une grosse coche en haut de la bière hommage normale.

Orangée à la belge d’abbaye, si la mousse était plus généreuse on serait vraiment collé sur l’arbre ecclésiastique.  La lourde céréale olfactive n’est pas sans rappeler un sentiment similaire, or le houblon entre celui anglais et l’orange de certains cultivars moderne détonne, sans toutefois jurer; l’ensemble est un peu à flaveurs d’orange confite quoi.  La bouche est toute autant velouté et encore plus fruité et me fiant sur leur double belge, par sa relative légèreté (comparé à cette dernière) j’irais donc en terrain de blanche, à l’opposé spectral de la trop légère Kronenbourg.  La finale est certes très juteux, alors qu’on goûe de la pêche et de l’orange, avec juste ce qu’il faut d’amertume.  Bue à l’aveugle sans savoir autre chose qu’elle vient du Presbytère, c’est certainement une réussite du moins qu’elle ressemble ne serait-ce qu’un peu à son style qui se révèle être… la Rose-à-Rose?  Une ambrée au miel, sirop et eau de rose?  D’accord, toute une surprise… mais une très très très très bonne.  Ça explique donc l’amertume, mais pour une bière « à ingrédients » c’est subtil.  Bravo, et bien plus qu’une recette « je l’ai fait parce que la première fois c’était avec ma fille ».

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s