Brouhaha Arrakis Saison au poivre des dunes 4.5%

ba

Peut-être que c’est parce que ça m’a trop marqué dans ma jeunesse, mais c’est Tremors que cette cannette!

La cote OO : B-

Parce qu’elle rappelle bien que le poivre des dunes québécois est un poivre « à part ».  Dans cette version, du bon côté. 

Belle mousse bien dense mais déception de ne pas y voir des chatons de poivre; le nez vous dira la même chose alors que les levures sont bien présentes mais pas le poivre noir usuel.  À défaut d’être habituel au niveau des effluves on ne peut pas dire que le côté rafraîchissant ne semble pas au rendez-vous.  Au goût, le poivre si particulier se présente et accentue le houblonnage qui semble assez élevé, surtout alors que ce n’est pas la marque de commerce de la saison.  Même chose en finale : pas très longue mais bien goûteuse, c’est avoir mis trop de poivre dans sa sandwich aux tomates pain blanc dégusté à la fin du rang de roches à ramasser sous un beau soleil de printemps.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s