Le Corsaire Davy Jones Nitro Stout 5.5%

cdjLa cote OO : B

Parce que  les pirates peuvent agir stratégiquement aussi.

Peut-être l’odeur de café dans la pièce, mais quand on approche le verre (de bière) on y trouve du stout vanillé, à peine teinté par le raisin sec, à la fois profond et léger.  Ce qui en choquera d’autant les papilles alors que la torréfaction du grain ne laisse aucune ambiguité, mais surtout permet de faire le lien vers le café si on l’a déjà bu.  Tranquille, toutefois pour une nitro stout c’est beaucoup plus goûteux et moins limpide que… vous savez cette autre nitro stout bien connue, malgré que le côté avoine soit plus ou moins palpable (peut-être l’effet du nitro?).  Se coiffant d’une belle note soutenue d’amertume en aftertaste, d’accord, on n’oserait lever le pavillon du meilleur stout québécois mais pour rester dans le thème, je le qualifierais de bon port d’attache pour amateur du genre.

Et bon, puisqu’on avait le café en main, ça donne quoi de passer de l’un à l’autre?  L’élément plus funky du café (l’arrosage à la stout après la torréfaction) semble absorbé, et qui on goûte à la boisson chaude c’est le cacao qui ressort davantage.  Puis on revient à la bière pour la trouver encore plus vanillé, et surtout très sucrée et fruitée en finale.  Certes un délicieux trip à se payer si l’on est amateur des 2 boissons!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s