Boréale Serie Artisan Double Blanche du Lac 6.1%

bdblBlanche belge : blanche ou belge?  Difficile de savoir car la couleur est entre les deux, la mousse entre les deux, et olfactivement la lourdeur de la belge y est mais l’orange – hyperconfiturée – est aussi présente.  Explosion de la belge en bouche alors qu’on dissimule l’orange, mais qu’une bonne ration de houblon arrive sur la langue.  La finale est très profonde en caramel mais trop passagère, pour se retrouver avec l’orge de votre belge de tous les jours en version légèrement plus houblonnée.  Passablement typée pour une bière d’épicerie, pour une Boréale qui passe un peu souvent inaperçue  (à l’instar des Cheval Blanc et Belle Gueule,  spécialement depuis la venue des nombreuses microbrasseries québécoises) elle est très bien typé et offre une belle présence.

La cote OO : B

Parce que même s’il manquerait le mot « belge » à quelque part sur l’étiquette, on parlera d’un beau succès d’été qui s’écoute bien à longueur d’année.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s