Vrooden Altbier Ale Rousse 5%

vaLe nez que chaque rousse devrait posséder : juste assez notable, ni trop péninsule de houblon, ni le cap du promontoire d’orge.  De cette belle balance olfactive, on poursuit en bouche de manière à rappeler un peu l’oktoberfestbier mais en moins houblonné, avec l’orge qui continue son méthodique travail.  La finale présente toujours la céréale, de manière un peu plus cuivré et orangé, alors que sans tomber dans la marmelade on est sûrement dans les parages du fruit.  Loin d’être le style le plus éclaté, ç’en est d’abord un de fidélité et dans ce créneau Vrooden a sû livrer la marchandise pour cette altbier facile à boire même si elle est un peu simple à analyser.

La cote OO : B

Parce que c’est difficile de s’exciter sur la sortie d’un album d’orchestre symphonique interprétant des pièces d’il y a 100 ans, mais que ça reste agréable à écouter.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s