Bénélux Nébulose 6.3%

bnAu premier respire, c’est la grisette qui vient à l’esprit, le tout avec un fond fermier et un houblonnage assez distingué, agrémenté d’un peu de pain pour être sûr d’être bien en Belgique.  La bouche est beaucoup moins tranchante, continuant le périple funky en faisant une percée sur l’arrière de la langue ce qui pourrait faire croire à une bière plus surette en finale.  Ça se révèle à peine vrai car si le papina se goûte, ce sont les mêmes houblons qui concluent l’expérience.  Peut-être davantage pour l’amateur d’IPA que de bière sûre ou funky, mais chose sûre ça manque de direction.

La cote : C

Parce que le résultat final est inférieur à ses deux parties (une saison levure maison et une saison en fût de chêne sur brett et houblonnée à crû).

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s