Le Castor Cassis Bleuet Saison sauvage vieillie en fût de chêne 6.8%

ccb

Ça doit être l’étiquette, je m’attendais à quelque chose de bleuté comme liquide.  Est-ce que c’est grave?  A-!

Pour une bière au nom et au liquide qui contient 2 fruits, le nez est pas mal plus porté sur les levures et le grain, même s’il laisse passer une bonne odeur de bleuets bien frais.  Même chose au goût : à l’image des autres bretts du Castor, les levures sont certes très fortes mais pas si funky/étable que ça; on sent que la recette de grains qu’elles soutiennent est solide.  La finale est presque sûre mais surtout – et suavement – très fruitée, en ajoutant une très nuancée vague de poivre blanc, de mûres, de citron et de yogourt nature.  À tous comptes faits, une saison autant étoffée qu’en dehors de la saison typique, batie brique par brique toutes bien alignées.

La cote : A-

Parce que c’est une bière bien au-dela de la couleur et des mots sur son étiquette.  Si Unibroue visait davantage les grands amateurs de bières de micro, c’est à ça que ressemblerait leur bière de la série Éphémère.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s