L’Esprit de Clocher Gros Buck Ambrée aux baies de genièvre 5.2%

ecgbIl y a de ces bières « à ingrédients hétéroclites »  qui dès le nez se laissent emporter par ce qui les rend spéciales justement; ici sur un malt un peu plus reculé, on sent un bon houblonnage et un aspect mi-poivre mi-prune intéressant mais qui s’apparente facilement à une ambrée de seigle.  Peu de trace de la baie si célèbre pour son impact sur le gin donc.  D’abord douce, c’est toujours le seigle qui dansent sur les papilles, malgré que l’on sente aussi le sarrasin (celui du whisky français Eddu par exemple), et c’est finalement en toute fin de bouche, à la rétro-olfaction, que l’on goûte enfin au genièvre qui a été très sagement dosé et qui vient prendre la place de l’habituel houblon .  On enfile donc les gorgées et la baie s’incruste de plus en plus dans les saveurs, le tout en gardant une amabilité surprenante pour une recette qui aurait facilement pû être gâchée par la proportion de son genièvre.

Ce gros buck semble donc davantage un combattant de guerre d’usure plutôt que de blitzkrieg, qui saura satisfaire le curieux à la recherche de subtilité, et qui ne veut pas voir le caractère naturel des céréales, comme on peut par exemple le gouter dans la Gin Ale du Bockale.

La cote OO : B

Parce que c’est une ambrée qui lorsque gardée très longuement en bouche livre de bons et doux secrets.   À garder pour un bon 30 secondes sur les papilles pour des résultats optimaux.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s