Broadway Lubrett Ale Blonde sure 5%

blabsBlonde de couleur mais vraiment pas de nez, on a immédiatement l’impression de me retrouver les premières (et magnifiques) expériences de gueuzes d’À la Fût.  C’est donc aussi funky que sûr, avec une pointe plus ronde, comme si des lactobaciles étaient à la recette.  Difficile donc de s’empêcher de sauter dedans, pour reprendre l’expérience de gueuze, à ce point accompagnée de confiture de citrouilles pas trop sucrée, plutôt acerbe en fait toute en gardant une grande balance.  La finale tourne presque qu’en bonbon (ce que goûterait les Rockets™ s’ils étaient non sucrés) et si cette bière a un défaut, c’est d’être un peu trop bref en aftertaste.  Une réussite donc à 99.99%, qui démontre que Broadway fait partie des microbrasseries québécoises trop peu connues, un crime quand ils sont à quelques centaines de mètres de l’une des plus connues au Québec.

La cote : A+

Parce qu’on sait pas ce qu’il y a dans l’air de la Mauricie, mais côté fermentation un peu sauvage, Broadway s’ajoute à À la Fût dans le créneau des bières sauvages exceptionnelles.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s