À la Fût Hoch’O’Pommes Vieillie 12 mois en fût de chêne fermentation sauvage Dolgo 4.6%

alfhochoA-  L’analyse dure, le plaisir perdure.

De par sa versatilité, au-delà de la cerise, mon fruit préféré a toujours été la pomme.  Maintenant réuni à l’une de mes microbrasseries préférées, mes attentes sont assez hautes merci.  Malgré une couleur de cidre donc, son nez surprend : pas sec, c’est la pomme bien sûre mais en habit de croustade qui partage l’olfactive avec le funk des levures en prime.  Loin de la bière et du cidre, c’est un nez qui brûle la curiosité quoi.  Pour les papilles, même si on ne peut pas la lire à la recette, c’est l’avoine – la suite de la croustade encore – qui arrive avant les levures funk sans être brett.  La finale se rapproche de son côté encore plus de la bière où on peut penser à l’orge jusqu’ici cachée.  Malgré un rôle central de la pomme, c’est avec son grain et ses levures qu’elle captive autant, premièrement en l’analysant mais encore plus facilement en la savourant.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s