Le Castor Stout à l’Avoine (2017) 5%

csaB  Est-ce que Mozart réussirait au 21e siècle?  Sûrement, mais dans quelle mesure?

Redécouvrir des classiques… toujours le danger de décevoir ou de surprendre.  Le nez est toutefois tout à fait tel que prévu : du malt, du malt et du malt, qui sans être brûlé est certainement bien chauffé.  Un nez ultra typique donc, ne manque que la texture de l’avoine, qui en bouche est à la hauteur des attentes.  Avec un houblonnage (plutôt anglais) qui semble plus fort que dans mes souvenirs, le malt un brin chocolaté est bien contrebalancé et prépare pour un aftertaste assez amer, mi-feuillu mi-torréfié.  Est-ce que cette castor est véritablement un grand classique québécois?  Non mais pour une bière qui passe maintenant presqu’inaperçu dans les dépanneurs spécialisés, c’est une sélection facile et judicieuse pour un après-midi tranquille.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s