Le Naufrageur Vin d’Avoine aux canneberges 8.5%

nvaacA  Vin d’avoine aux canneberges fermenté avec une levure de pinot noir (…) un an en fûts de cognac et de pinot noir.  Comme un bon rub d’épices, plus que moins d’ingrédients font parfois la recette gagnante.

À peine dotée d’une petit ton rougée, ce n’est pas la canne qui est exubérante à la couleur, ni a l’odeur où cette de la marmelade d’orange franchement, franchement agréable qui acceuillent les narines dans cette expérience.  La bouche se dégage un peu de l’image trop confortable et pétille fort de ses canneberges pas foncé et d’un grain un peu difficile à discerner… peut-être plus en finale?  Oui, définitivement, c’est ce qui donne le punch du nez.  Un peu à l’instar de mon premier whiskey de blé (le Bernheim) ce premier vin d’orge se veut une merveilleuse découverte, à un tel point que même si j’apprécie la canneberge dans ce mélange, j’y déjà de gouter à la version « virgin » s’ils en sortent un.  Quoiqu’encore, l’aigreur de la canneberge est peut-être un bon contrebalancier à la rondeur du grain.  Enfin, l’important c’est ce qui reste dans le verre en ce moment, et non sans me rappeler le confort estival de la Oude Blanche du Trou du Diable, ce vin d’avoine aux canneberges est tout à fait indiquer pour un dimanche après-midi pendant que la blonde, les enfants et les chiens dorment.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s