Williamsburg Alewerk Lover’s Greed American Wild Ale

loversgreedB+  Comment vieillir sa bière en fût de vin rouge sans se laisser dénaturer.  Champignons, citrouilles et courges pour un nez des plus wild en ajoutant aussi un fond de cerise sûrie.  Plus normale pour une sour ale, la limonade amène beaucoup d’astrigence (les lèvres me rentrent par en-dedans) autant en bouche qu’en finale, qui est assez longue mais avec trèspeu de houblon (si houblon il y a).  Belle balance et beau petit sucré sans être trop citronnée, j’opterais pour cette bière comme sour ale d’introduction.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s